Hà Giang (VNA) – La première usine de thé bio pour l’exportation équipée de technologies dernier cri du Japon a été inaugurée mercredi 11 avril dans le district de Bac Quang, province de Hà Giang (Nord), après deux ans de construction.
 
Cérémonie d’inauguration de l’usine de thé bio dans la commune de Tân Lâp, dans le district de Bac Quang, province de Hà Giang (Nord). Photo : VNA

Implantée sur 4.500m² dans la commune de Tân Lâp, l’usine de la SARL de thé Hoàng Long, représente un coût d’investissement de plus de 30 milliards de dôngs et a une capacité de traitement journalière de plus de 40 tonnes de thé frais.

Depuis plusieurs années, le théier est une plante phare qui figure dans la stratégie de restructuration agricole  de la province de Hà Giang à l’horizon 2020, a déclaré le secrétaire adjoint du comité provincial du Parti, Nguyên Manh Dung.

Le responsable a souligné les avantages dont dispose la théiculture de Hà Giang pour développer une région de matières premières de qualité et des produits de haute valeur marchande pour l’exportation.

 

Equipée de technologies japonaises, l’usine est dotée d’une capacité de traitement journalière de plus de 40 tonnes de thé frais. Photo : VNA
 
Il s’agit de la deuxième usine construite par la SARL de thé Hoàng Long depuis 2002, après l’usine de thé dans la commune de Hung An, district de Bac Quang, dotée d’une capacité de traitement journalière de 50 tonnes de thé frais. 

Hà Giang possède la troisième superficie de théiers après les provinces de Lâm Dông (Hauts Plateaux du Centre) et Thai Nguyên (Nord). La participation des ethnies minoritaires à la culture de thé bio permet de développer les superficies culturales et d’augmenter la production. – VNA