Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Le Hoai Trung (debout), secrétaire général du Comité de pilotage de la coopération Vietnam-Chine. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - Dans le cadre du 6e Sommet de la sous-région du Grand Mékong (GMS-6) et du 10e Sommet du Triangle de Développement Cambodge-Laos-Vietnam (CLV-10), le ministère des Affaires étrangères et le Comité populaire de Hanoi ont organisé samedi après-midi une rencontre entre des localités et des entreprises vietnamiennes et chinoises.

Étaient présents, entre autres, le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyen Duc Chung, le vice-ministre des Affaires étrangères, Le Hoai Trung, le conseiller ​au commerce de l'ambassade de Chine au Vietnam, Hu Suo Jin, des dirigeants venus du Yunnan, du Guangxi, du Guangdong et du Hainan (Chine), ceux de 16 villes et provinces vietnamiennes, ainsi que des centaines d'entreprises vietnamiennes et chinoises spécialisées dans les infrastructures, l'énergie, les hautes technologies, la logistique, la finance, les produits agricoles, etc.

"Le gouvernement vietnamien s'engage à créer les conditions les plus favorables aux entreprises étrangères, dont celles du Yunnan, du Guangxi, du Guangdong et du Hainan, qui souhaitent investir dans les projets de hautes technologies en assurant le respect de l'environnement et les intérêts des travailleurs, parallèlement à la participation aux activités du bien-être social au Vietnam", a souligné le vice-ministre Le Hoai Trung.

Il a souhaité que le gouvernement​ et les autorités locales de la Chine ​facilite l'accès ​des produits vietnamiens au marché chinois.

Selon le président du Comité populaire municipal Nguyen Duc Chung, Hanoï s'intéresse toujours aux programmes de coopération avec les ​localités et entreprises ​chinoises. La capitale compte actuellement 262 projets chinois, d'un fonds enregistré total de 371 millions de dollars.

Dans les temps à venir, Hanoï se concentrera sur l'examen des produits satisfaisant aux exigences du marché chinois, ainsi que la réforme des formalités administratives, la collaboration avec les ​douanes ​vietnamiens et chinois pour faciliter les échanges entre entreprises.

Selon le vice-gouverneur du Guangdong, Ou Yang Wei Min, fin 2017, 114 entreprises de cette province étaient présentes au Vietnam avec 25 projets d'un budget total de 240 millions de dollars.

Le Guangdong et les localités vietnamiennes disposent de nombreuses opportunités de coopération dans les communications et les transports, l'éducation, le tourisme. Le Guangdong souhaite renforcer la coopération touristique et les échanges entre les peuples, et salue les entreprises vietnamiennes venant investir sur son sol. -VNA