Hanoï (VNA) - De janvier à avril, les importations nationales de fruits et légumes ont bondi de 44,5% en variation annuelle pour atteindre 457 millions de dollars, a-t-on appris dans un rapport du Département général des Douanes.

Les mangues thaïlandaises sont appréciées au Vietnam. Photo : baomoi

 

Représentant 45% du total, soit 203 millions de dollars, la Thaïlande est demeurée le premier fournisseur. Les fruits et légumes vietnamiens ont aussi été exportés vers ce pays, mais pour seulement 22,6 millions de dollars.

Avec 87 millions de dollars, soit 19% du total, la Chine est arrivée en 2e place. Cette puissance asiatique est aussi le premier marché à l’export des fruits et légumes vietnamiens, avec 76% du total.

Hormis la Thaïlande et la Chine, les Etats-Unis et l’Australie étaient des fournisseurs majeurs. Une forte croissance en glissement annuel a été observée pour les importations vietnamiennes de fruits et légumes en provenance de ces deux pays.

Toujours selon le Département général des Douanes, les importations nationales de ces produits n’ont cessé d’augmenter ces dernières années, passant de 522 millions de dollars en 2014, à 925 millions en 2016, et à 1,55 milliard de dollars en 2017. -CPV/VNA