Hanoï (VNA) - La filière des fibres textiles contribue considérablement à la valeur à l’exportation du secteur textile national. Selon les prévisions, 3,9 milliards de dollars d’exportation de fibres textiles de toutes catégories sont attendus cette année.

Photo d'illustration : baoquangninh

Selon l’Association du textile-habillement du Vietnam (Vitas), au premier trimestre, 337.000 tonnes de fibres textiles de toutes catégories ont été exportées, pour 914 millions de dollars, soit une hausse de 14,2% en volume et de 17,3% en valeur en glissement annuel.

De belles perspectives d’exportation

«Les 3 premiers mois de cette année, une hausse considérable a été constatée sur de nombreux marchés comme Etats-Unis, République de Corée, Inde…», a fait savoir Mme Nguyên Thi Tuyêt Mai, secrétaire générale adjointe de la Vitas.

Ces prochains mois, la hausse devrait se poursuivre grâce aux accords commerciaux dont le Vietnam est signataire comme l'accord de libre-échange Vietnam - République de Corée (VKFTA) et l'accord de partenariat économique Vietnam-Japon (VJEPA). En effet, ces accords accordent aux entreprises vietnamiennes de ce secteur une exonération de la taxe d’importation sur les fibres textiles originaires du Vietnam.

De plus, dans sa stratégie de développement du textile-habillement, le gouvernement sud-coréen encourage ses entreprises à renforcer leurs investissements dans ce secteur au Vietnam pour réexporter vers la République de Corée. Situation identique pour le Japon.

Maintes entreprises chinoises, quant à elles, du fait des problèmes de pollution causés par les filatures, ont déplacé leurs usines vers d’autres pays tels que le Vietnam, l'Indonésie et des pays d'Afrique.

Il s'agit d'une opportunité pour le secteur national des fibres pour accroître à la fois sa production et ses exportations. Mais il faudra aussi bien gérer les activités de production pour minimiser les risques de pollution. -CPV/VNA