Egalite des sexes : la Norvege et le FNUAP s’engagent a continuer de soutenir le Vietnam hinh anh 1Photo d'illustration : hanoimoi.com.vn

Hanoï (VNA) - Le gouvernement norvégien et le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) au Vietnam réaffirment leur ferme engagement de collaborer avec le gouvernement vietnamien et d'aider aux niveaux national et local à mettre fin à la sélection du sexe sur la base des stéréotypes sexistes. 


Il s’agit d’un message commun donné par l'ambassadrice de Norvège au Vietnam, Grete Lochen, et la représentante en chef du FNUAP au Vietnam, Naomi Kitahara, dans l'après-midi du 15 avril.

Lors d’une séance de travail jeudi, Naomi Kitahara a reconnu les progrès du Vienam dans la promotion de l'égalité des sexes, soulignant que ces progrès devaient être encore accélérés au cours de la Décennie d'action pour la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD).

La séance de travail entre l'ambassadrice de Norvège au Vietnam, Grete Lochen, et la représentante en chef du FNUAP au Vietnam, Naomi Kitahara, était l'occasion pour les deux parties de revenir sur une année de mise en œuvre d’un programme sur le traitement de la sélection du sexe sur la base des stéréotypes sexistes au Vietnam, parrainé par le FNUAP et le gouvernement norvégien. Annoncé en avril 2020, ce projet dure trois ans. Il a pour objet d’aider le gouvernement du Vietnam à mettre en œuvre un cadre juridique et politique qui aide à mettre fin à la sélection du sexe sur la base des stéréotypes sexistes, y compris des campagnes médiatiques.

Selon le recensement de la population et des logements de 2019, le sex-ratio à la naissance du Vietnam est actuellement le troisième le plus élevé au monde, derrière la Chine et l'Inde, avec 111,5 garçons pour 100 filles.-VNA