📝 Edito : Renforcement de la lutte contre la criminalite liee aux animaux sauvages hinh anh 1

Hanoï (VNA) – Les organes vietnamiens compétents ont identifié la consommation et le commerce illégaux d'échantillons d'animaux sauvages comme l'un des sérieux défis à la conservation de la biodiversité. Donc, une série d'actions visant à combattre, prévenir et réduire la demande de consommation d'animaux sauvages et de leurs produits a Ã©té mise en œuvre.

Selon Do Quang Tung, directeur du Projet de conservation des animaux sauvages en voie de disparition (ministère de l'Agriculture et du Développement rural), le cadre juridique actuel sur la gestion et le contrôle de l'exploitation, de l'élevage, de la transformation et de la commercialisation des animaux sauvages est fondamentalement complète et adaptée aux exigences. La Loi forestière de 2017 et les documents juridiques pertinents ont vu le jour.

📝 Edito : Renforcement de la lutte contre la criminalite liee aux animaux sauvages hinh anh 2Deux doucs à pattes brunes dans la province de Quang Tri. Photo : VNA

La coordination intersectorielle entre ministères, secteurs et localités dans l’application de la loi, l'inspection, le contrôle, la prévention et le traitement des violations de la loi a été effectuée de manière synchrone et régulière. De nombreuses infractions sont détectées et strictement traitées, conformément à la loi. Parallèlement, la conscience des gens sur cette question a été améliorée. La demande d'utilisation d'animaux sauvages et de leurs produits pour l'alimentation, la production pharmaceutique, les bijoux,... a nettement diminué.

Selon les statistiques du Département de la protection des forêts, le nombre de cas de violation de la loi liée à la faune à l'échelle nationale au cours de ces 5 dernières années (de 2018 à 2022) a diminué, en moyenne de 147 cas/an par rapport à la période 2013-2017. Cependant, le commerce, le transport et la consommation illégaux d'animaux sauvages ont toujours lieu dans certains endroits.

Le trafic transfrontalier reste encore compliqué, nécessitant une coordination renforcée aux niveaux national, régional comme mondial, ainsi qu'une amélioration des capacités des autorités et une sensibilisation auprès des consommateurs sur la non-utilisation d’animaux sauvages, a estimé Do Quang Tung.

📝 Edito : Renforcement de la lutte contre la criminalite liee aux animaux sauvages hinh anh 3Relâcher un petit loris dans la forêt naturelle. Photo : VNA


En 2022, le ministère de l'Agriculture et du Développement rural et l'Agence américaine pour le développement international ont mis en œuvre un projet de protection des espèces sauvages menacées d’une durée de 5 ans. Son objectif est de mobiliser la participation et renforcer la coordination effectives des parties prenantes pour élever la conscience de la population, améliorer le leadership et renforcer les activités de protection de la faune, de contrôler et prévenir le commerce illégal d'animaux sauvages, de réduire la demande et la consommation illégales de produits de la faune.

Le projet soutiendra aussi la mise en œuvre d'activités de sensibilisation pour élever la conscience des personnes et des entreprises sur les risques liés au commerce illégal d'animaux sauvages, accompagner les entreprises dans la construction de barrières techniques et réaliser des actions spécifiques sur chaque plateforme et site web.

La mise en œuvre réussie du projet contribuera aux efforts  mondiaux de conservation de la biodiversité et des ressources naturelles, qui s'amenuisent gravement, contribuera aussi à réduire l'impact du changement climatique, en particulier permettra d'éviter de graves conséquences sur la santé et la vie des gens. -VNA

📝 Édito: Coopération avec la population pour lutter contre les violations liées à la faune