📝 Edito: Le Vietnam promeut les economies d'energie pour un double objectif hinh anh 1

Hanoï (VNA) - Le Vietnam et les autres pays dans le monde entier s'orientent vers une économie radicale des combustibles fossiles et l'utilisation de sources d'énergie alternatives.

Selon les prévisions d'organisations internationales et de nombreux experts, d'ici 2050, la demande d'énergie au Vietnam augmentera de 15 fois et les émissions de carbone émises par la consommation d'énergie de 26 fois par rapport à 2000. Par conséquent, s'il n'y a pas de politiques opportunes pour le développement énergétique durable, le Vietnam sera confronté au risque d'une grave pénurie d'énergie.

Afin d'utiliser l'énergie de manière efficace et économique, la 12e Assemblée nationale a publié le document No 50/2010/QH12 sur l'utilisation économique et efficace de l'énergie. Cette loi est également entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2011.

📝 Edito: Le Vietnam promeut les economies d'energie pour un double objectif hinh anh 2La centrale thermique de Quang Ninh. Photo : VNA

La stratégie de protection de l'environnement du Vietnam

Le 30 janvier 2022, le Bureau du gouvernement a publié l'annonce No 30/TB-VPCP sur la conclusion du Premier ministre Pham Minh Chinh lors de la première réunion du Comité national de direction de la mise en œuvre des engagements du Vietnam lors de la 26e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26).

Selon la conclusion de la réunion, le changement climatique est un sérieux défi mondial et le Vietnam fait partie des pays les plus fortement touchés.

La mise en œuvre des engagements de la COP26, en particulier l'engagement du Vietnam à réduire ses émissions nettes à zéro d'ici 2050 et ses émissions de méthane de 30 % d'ici 2030, est une tendance inévitable et irréversible. La mise en œuvre opportune de ces engagements apportera des avantages importants et à long terme au pays. Le Vietnam doit profiter de cette opportunité pour restructurer son économie vers une économie à faible émission de carbone.

📝 Edito: Le Vietnam promeut les economies d'energie pour un double objectif hinh anh 3Un point de commerce de carburants. Photo : VNA

Immédiatement après la COP26, le Premier ministre Pham Minh Chinh a demandé aux ministères et aux secteurs d'élaborer de toute urgence des programmes et des plans pour mettre en œuvre ces engagements. Le gouvernement a mis en place un Comité national de direction de la mise en œuvre des engagements du Vietnam à la COP26, dirigé par le Premier ministre.

Le Premier ministre a demandé qu'au cours du premier trimestre 2022, le Comité national de direction ordonnait aux ministères et aux branches d'achever l'élaboration d'un Plan d'action pour mettre en œuvre les engagements du Vietnam pris lors de la COP26. Dans l'immédiat, il faut se concentrer sur huit tâches essentielles : passer des énergies fossiles aux énergies vertes et énergies propres ; réduire les émissions de gaz à effet de serre dans les industries et secteurs ; réduire les émissions de méthane, notamment dans la production agricole et le traitement des déchets ; encourager la recherche, le développement et l'utilisation des voitures électriques ; gérer et utiliser durablement la superficie forestière existante ; promouvoir la plantation de nouvelles forêts pour absorber et stocker le carbone ; rechercher, produire et utiliser de matériaux de construction et développer les centres urbains dans le respect du développement vert et durable ; promouvoir la transformation numérique pour répondre au changement climatique.

📝 Edito: Le Vietnam promeut les economies d'energie pour un double objectif hinh anh 4Activités de protection de la forêt. Photo : VNA

Le 13 avril, le vice-Premier ministre Le Van Thanh a signé et promulgué la décision N° 450/QD-TTg approuvant la Stratégie nationale de la biodiversité à l'horizon 2030 avec une vision à l'horizon 2050.

L'objectif global de la Stratégie est de prévenir la tendance à l'augmentation de la pollution et de la dégradation de l'environnement ; de résoudre des problèmes environnementaux urgents; d’améliorer et de restaurer progressivement la qualité de l'environnement ; de prévenir la perte de biodiversité; de contribuer à améliorer la capacité de réaction active au changement climatique; d’assurer la sécurité environnementale, de construire et   développer des modèles d'économie circulaire, d'économie verte, d'économie à faible émission de carbone, en s'efforçant d'atteindre les objectifs de développement durable du pays à l'horizon 2030. -VNA