Ebola : le ministère de la Santé organise un exercice à HCM-Ville

Le ministère de la Santé et l'Institut Pasteur de Ho Chi Minh-Ville ont organisé un exercice le 14 août dans le cadre d'un cours de formation sur la prévention, la lutte, la mise en quarantaine et le traitement du virus Ebola en faveur des agents sanitaires des provinces du Sud.
Le ministère de la Santé et l'Institut Pasteur de Ho Chi Minh-Ville ont organisé un exercice le 14 août dans le cadre d'un cours de formation sur la prévention, la lutte, la mise en quarantaine et le traitement du virus Ebola en faveur des agents sanitaires des provinces du Sud.

Ce cours de formation vise à aider les hôpitaux de la ville à faire des préparatifs pour une possible épidémie d'Ebola, qui actuellement ravage en Afrique de l'Ouest, bien qu'aucun cas d'infection n'a été signalé au Vietnam jusqu'à présent.

Une situation stimulée a été créée pour un groupe de personnes qui sont revenues à Ho Chi Minh-Ville après un voyage d'affaires au Liberia où le virus Ebola sévit actuellement. Ces personnes ont développé des symptômes tels que la fièvre, la diarrhée, des douleurs musculaires et l'hémorragie après 16 jours.

Le directeur de l'Institut Pasteur de Ho Chi Minh-Ville, Phan Trong Lan a déclaré que l'exercice est très important pour aider le personnel médical à améliorer leur capacité d'intervention.

A cette occasion, des agents sanitaires de Ho Chi Minh Ville ont également appris comment prévenir le virus mortel de se propager dans les hôpitaux ainsi que dans la communauté.

Le ministère de la Santé a aussi recommandé aux habitants d'informer rapidement les autorités locales et les établissements de santé de tout cas suspect.

Le ministère a placé sous la surveillance stricte de la santé de trois étudiants nigérians récemment venus au Vietnam pour faire des études à l'Université FPT à Hanoi. Ces étudiants sont actuellement tous en bonne santé.

La province de Lang Son (Nord) a déployé un plan d'action urgent pour prévenir et lutter contre l'épidémie d'Ebola avec plusieurs mesures énergiques dont la surveillance stricte des personnes et marchandises d'entrée des postes-frontières.

Selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la Santé, Ebola a fait 1.069 morts en Afrique de l'Ouest. -VNA

Voir plus