Il faut continuer la mise en oeuvre de la 2e phase du projet de "Renforcement des capacités d'évaluation et de gestion des ressources d'eau au Vietnam-CAPAS".

C'est ce qu'ont souligné de nombreux spécialistes lors de la 5e réunion du Comité de pilotage de ce projet qui a eu lieu vendredi à Hanoi sous l'égide conjointe du ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement (MRE) et de l'Agence belge de coopération technique (ABC).

Selon Dirk Deprez, représentant en chef de l'ABC au Vietnam, cette 2e phase permettra d'achever les tâches en retard de la première phase, et son organisation procèdera à deux examens des activités de ce projet afin de définir des orientations et un plan de réalisation concret.

Le vice-ministre du MRE Nguyen Thai Lai a demandé aux administrations et intervenants concernés de créer un groupe d'observation et de supervision des activités de ce projet.

Lancé en novembre 2008, le CAPAS est financé à hauteur de 4,4 millions d'euros par le gouvernement belge.

Placé sous la gestion du Département de gestion des ressources d'eau du ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement, il est mis en oeuvre dans sept provinces que sont Ha Nam, Nam Dinh, Thai Binh, Ninh Binh, Binh Dinh, Phu Yen et Ninh Thuan.

Ses objectifs sont d'améliorer la protection des ressources d'eau, la conscience de la population en la matière, les compétences des cadres du MRE ainsi que des services locaux des ressources naturelles et de l'environnement. -AVI