Séminaire sur les techniques de négociations sur la concurrence dans les accords de libre-échange, le 19 août à Ho Chi Minh-Ville. Photo : Thu Trang

Hô Chi Minh-Ville (VNA) – Douze réunions à Hô Chi Minh-Ville (Sud) et quatre autres dans la ville de Cân Tho (delta du Mékong) ont terminé samedi 19 août la deuxième journée de travail de la 3e conférence des hauts officiels de l’APEC (SOM 3) et des réunions connexes.

Dans la mégapole du Sud, les délégués se sont penchés sur les  procédures douanières, le processus d’utilisation des véhicules électriques, les compétences en négociation sur la concurrence dans les accords de libre-échange, l’élaboration des compétences d’investissement dans les infrastructures de qualité dans l’APEC.
Ils ont également planché sur la promotion du commerce des produits de technologies d’information et de communication via l’encouragement de l’utilisation de l’étiquette  électronique,  la lutte contre la contrebande et l’exploitation du bois illégale, la lutte contre le terrorisme, le Réseau des autorités de lutte contre la corruption et des agences d’application de la loi de l’APEC (ACT-NET).

Dans la ville de Cân Tho, les séminaires ont discuté des défis en termes de sécurité alimentaire et de sécurité de l’eau dans le contexte de changement climatique, des biotechnologies agricoles à l’ère du numérique, du dialogue sur le développement des biotechnologies agricoles, de l’amélioration des compétences sur la réduction des pertes et gaspillages alimentaires.

Dans le cadre de la SOM 3, il y aura au total 75 réunions, séminaires et dialogues de quatre comités, 38 groupes de travail et sous-groupes sur divers domaines.  Environ 2.100 délégués des 21 économies membres, des représentants du Conseil consultatif des entreprises de l'APEC (ABAC), d'organisations observatrices de l'APEC, d'organisations internationales et régionales, d'entreprises et d'universités participent à l'événement. – VNA