Le marché de gros Minh Khai à Hanoi. Photo: VNA

Hanoi (VNA) – Le développement d’un système de centres modernes d’approvisionnement des produits agricoles au Vietnam pour la période 2018-2020 et à l’horizon 2030, répondant aux normes nationales et internationales vise à promouvoir l’écoulement des produits agricoles selon les chaînes de valeur et à améliorer la concurrence de ces produits sur les marchés étrangers.

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural (MARD) élabore un tel projet, avec l’appui de l’ambassade de France au Vietnam et de l’Agence française de développement (AFD), a déclaré Nguyên Minh Tiên, chef du Bureau de coordination du Programme cible national sur l’édification de la Nouvelle ruralité, lors de l’ouverture du séminaire sur le développement d’un système de centres modernes d’approvisionnement des produits agricoles au Vietnam pour la période 2018-2020 et à l’horizon 2030.

Ce projet a également pour but de créer des chaînes de lien entre producteurs ruraux, marchés ruraux et consommateurs, d’accélérer les chaînes d’approvisionnement en produits alimentaires sûrs, de satisfaire la traçabilité des produits agricoles….

Nguyên Van Suu, vice-président du Comité populaire de la ville de Hanoi, qui a organisé, en coordination avec le MARD, ce séminaire, a déclaré que la demande annuelle de l’écoulement des produits agroalimentaires de Hanoi restait élevée, avec 890.000 tonnes de riz, 139.000 tonnes de viande de porc, 900.000 tonnes de légumes...

La plupart des produits agroalimentaires sont vendus dans des marchés de gros, ceux de proximité et 124 supermarchés… La ville comptera 8 marchés de gros, selon un plan directeur d’ici à 2020 et à l’horizon 2030, a-t-il fait savoir.

Il a souligné la nécessité du développement des systèmes de centres modernes d’approvisionnement des produits agricoles pour assurer la qualité et la sécurité alimentaire et la traçabilité des produits agricoles pour les exportations. -VNA