Photo: internet

Hanoï (VNA) -  Des entreprises étrangères comme B.K Smart Agro Company (Allemagne), Cargill (Etat-Unis), GoodHout BV (Thaïlande)… considèrent le Vietnam comme une destination d’investissement prometteuse dans les technologies pour l’agriculture intelligente.

«Je viendrais au Vietnam à la fin de cette année pour chercher les partenaires », a affirmé David Traub, directeur de B.K Smart Agro Company, compagnie spécialisée dans les technologies agricoles.

Selon le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, au Vietnam, de nombreux paysans et d’entreprises  appliquent déjà des techniques de pointe pour augmenter la production.

A la fin d’août, Cargill est devenu la première entreprise ayant fourni les mesures eSCM (eSourcing Capability Model) à travers la mise en œuvre de la première phase de la chaîne de fourniture de contenus numériques aux entreprises vietnamiennes.

Le Vietnam est un marché important de Cargill, et Cargill continue d’investir fortement dans les ressources humaines, l’amélioration des   capacités de production, le réseau de distribution et la diversification des produits, a fait savoir le directeur national  de Cargill Incorporated, Stoney Su.

Selon Pham Hoang Ngan, coordinatrice au Vietnam du Programme «Défis pour les technologies agricoles du Mékong», de nombreuses entreprises étrangères cherchent des opportunités pour appliquer les technologiques de l’information dans l’agriculture comme Gintel (Taïwan), GAGO Ltd (Chine), Enzootic Ltd (Hong Kong et Israël), Fluence corporation-NIROBOX (Israël), Pycno Industries (Australie), Intello Labs Pvt. Ltd (Inde)… Cette tendance est une opportunité que les entreprises étrangères veulent saisir, a-t-elle ajouté.

GoodHout BV de Thaïlande, est en train de chercher des partenaires vietnamiens dans la transformation de la noix de coco et la fourniture de coquilles de coco pour la fabrication d' articles de décoration pour l'exportation en Europe. GAGO Ltd souhaite coopérer dans la production agricole et l’assurance agricole. Les groupes FPT du Vietnam et Fujitsu du Japon gèrent ensemble le Centre de coopération dans l’agriculture high-tech FPT- Fujitsu à Hanoï.

Le Vietnam vise l’objectif de créer 200 entreprises d’agriculture high-tech et 10 zones d’agriculture high-tech d’ici 2020. Le Vietnam planifie des zones de production de thé à Thai Nguyen, Lam Dong, de plantation de légumes et de fleurs à Lao Cai, Hanoï et Ho Chi Minh-Ville, d’élevage de crevettes dans les deltas du Mékong et du fleuve Rouge. -VNA