Photo: VNA

Hanoi, 19 février (VNA) - Le 19 février, le Vietnam a détecté des foyers épidémiques de peste porcine africaine (PPA) dans les provinces septentrionales de Thai Binh et de Hung Yen.

Selon Pham Van Dong, chef du Département de la médecine vétérinaire, revelant du ministère de l'Agriculture et du Développement rural, le virus PPA a été découvert dans la commune de Trung Nghia, ville de Hung Yen et dans la commune de Yen Hoa, district de Yen My de la province de Hung Yen. Les résultats des échantillons prélevés dans d’autres fermes aux alentours de foyers épidémiques restent en suspens.

Parallèlement, à Thai Binh, un certain nombre de fermes porcines situées dans la commune de Dong Do du district de Hung Ha, ont également été contaminées par ce virus. Les résultats des échantillons prélevés dans les fermes voisines étaient négatifs.

Le directeur Pham Van Dong a ajouté qu'en réponse à cette détection, le ministère de l'Agriculture et du Développement rural avait dirigé l'abattage de tous les porcs infectés et la réalisation cruciale d'un processus de nettoyage dans les points chauds et les zones à haut risque.

Le transport, l'abattage et la distribution de viande de porc en provenance des zones touchées par la PPA font l'objet d'une surveillance étroite des organes compétents, tandis que des examens en masse de tous les fermes porcines de ces communes seront lancés.

Le responsable a conseillé aux agriculteurs de rester calmes et d'informer rapidement les unités de la médecine vétérinaire locales si elles remarquaient une épidémie, plutôt que d'essayer de vendre leurs porcs infectés, ce qui pourrait avoir des effets généralisés dans tout le pays.

Le virus de la PPA n'affecte pas les humains mais provoque chez les porcs et les sangliers une fièvre hémorragique presque toujours mortelle. Il n’existe ni antidote ni vaccin et la seule mesure préventive connue est l’abattage massif du bétail infecté. La maladie se propage par contact entre des porcs infectés ou d'autres animaux sauvages et peut infliger des dommages économiques considérables aux exploitations agricoles.

Selon l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), entre 2017 et le 18 février 2019, 20 pays et territoires ont été touchés par la PPA, avec plus de 1,08 million de porcs abattus. Au total, 105 foyers épidémiques ont été découverts en Chine du 3 août 2018 au 18 février 2019, ce qui a entraîné la suppression de 950.000 porcs, tandis qu'un porc mort a été trouvé positif du virus de la PPA à Taiwan le 17 janvier 2019.

Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural avait récemment déclaré que la PPA risquait fortement d'entrer au Vietnam de la Chine où cette épidémie connaît des évolutions complexe. –VNA