Hanoi (VNA) – Le bureau de police d’enquête sur la criminalité liée à la drogue de Hanoi (PC47) a ouvert une enquête sur un cas de trafic de drogue entre le Royaume-Uni et Hanoi via le service postal international.

Un total de 199 colis de drogue pesant plus de 2,5 tonnes envoyés à des pays tiers ont été découverts du 23 mai au 28 juin 2016. Photo d’archives : VNA

Mardi 19 juin, les autorités ont découvert des drogues de synthèse dissimulées dans un colis envoyé du Royaume-Uni au Vietnam.

Les agents du Département des douanes de Hanoi, du Département d’enquête anti-contrebande du Département général des douanes du Vietnam, de la Police de Hanoi et des organismes compétents ont vérifié la parcelle après avoir trouvé des soupçons.

Ils ont découvert un sac en nylon contenant 102 pilules à l’intérieur du colis, qui a été déclaré comme composants électriques et interrupteurs.

Après vérification par l’Institut des sciences criminelles du ministère de la Sécurité publique, les pilules ont été identifiées comme étant la méthylènedioxyméthamphétamine (MDMA), un stimulant du système nerveux central qui possède des caractéristiques psychotropes particulières.

Le colis a été envoyé à un destinataire sur la rue Hoàng Hoa Tham de Hanoi, tandis que l’expéditeur est resté anonyme. Les pièces ont ensuite été remises à la police pour complément d’enquête.

Plus tôt, les autorités ont mis la main le 13 juin sur un colis contenant 515 pilules d’ecstasy pesant 222 grammes envoyé des Pays-Bas par courrier express.

Elles ont saisi le 20 avril environ 9,35 kilogrammes de méthamphétamine lors du contrôle d’un colis envoyé par courrier express de Belgique au Vietnam. – VNA