Le congé du Têt a été l’occasion privilégiée pour de nombreuses familles de faire un voyage, en particulier vers des sites dotés de bonnes infrastructures.

Selon les localités, l’afflux de visiteurs sur les sites touristiques traditionnels a nettement augmenté par rapport à l’an dernier. D’après le Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Quang Ninh (Nord), du 9 au 18 février, soit du 30 e jour du mois dernier lunaire de l'Année du Dragon au 9 e jour du premier mois lunaire de l'Année du Serpent, la ville de Ha long a accueilli environ 350.000 personnes correspondant à une augmentation de 17%% en glissement annuel.

La ville de Dà Nang (Centre) a reçu plus de 143.000 visiteurs, pour une croissance de 10,4%, grâce à ses promotions. Du 1 er jour au 3 e jour du premier mois lunaire, quelque 30.000 touristes, dont 8.000 étrangers, ont visité les vestiges de l’ancienne cité impériale de Huê (province de Thua Thiên-Huê, Centre).

Selon les statistiques de Hô Chi Minh-Ville, l’augmentation du nombre de touristes durant le Têt du Serpent est estimée à 8%, avec une hausse de 7% du chiffre d’affaires des voyagistes. M me Doàn Thanh Trà, responsable de Saigontourist, a indiqué que lors du Têt du Serpent, "nous avons accueilli 68.000 touristes dont plus de 46.000 étrangers, en mobilisant plus de 500 bus de 25 à 45 places au profit de plus de 450 groupes effectuant des circuits dans l’ensemble du pays».
Vietravel a accueilli du 1 er jour au 9 e jour du premier mois lunaire près de 35.000 voyageurs domestiques et étrangers correspondant à une croissance 25% en glissement annuel. D’après M me Ta Thi Tu Uyên, chef du Service du tourisme individuel domestique, les circuits les plus prisés au Nord ont été ceux au départ de Hanoi et à destination du Nord-Est et du Nord-Ouest.

Dans le Centre, les touristes ont préféré Dà Nang, Nha Trang, Hôi An, Huê et Dà Lat. Au Sud, ce sont les tours vers le Nam Bô occidental qui ont été les plus choisis. «Lors des dix premiers jours de l’année lunaire, les étrangers étaient essentiellement des gens d’Asie du Sud-Est, des États-Unis, du Japon, de République de Corée et de Chine», a précisé Nguyên Minh Mân, un représentant de Vietravel.

Durant cette même période, de nombreuses croisières ont accosté au Vietnam, notamment les paquebots Volendam (Pays-Bas) à Nha Trang et MV Henna (Chine) à Ha Long.

Après le Têt, c’est le tourisme de pèlerinage qui s’envole

D’après les voyagistes, une bonne partie de leur clientèle d’après le Têt est des personnes effectuant un pèlerinage : de l’ordre de 30% à 60%, plus particulièrement au nord qui possède à cette époque plus de fêtes que le sud. D’ici la deuxième décade du 2 e mois lunaire, les pèlerinages et autres fêtes traditionnelles ont une place prépondérante.

M me Sen, commerçante du marché Tân Dinh dans le 1 er arrondissement de Hô Chi Minh-Ville, explique qu’" en tant que commerçante, faire un pèlerinage lors des premiers jours de l’année lunaire est important pour moi afin de prier pour une bonne année. Bien que je sois occupée, je prends toujours rendez-vous avec mes amis pour brûler de l’encens dans les pagodes de la ville ainsi que dans les provinces de Dông Nai et de Binh Duong. Je choisis aussi un circuit vers le Nord pour aller à la pagode pour prier bénédiction et richesse, mais aussi pour découvrir la culture de cette région».
Les circuits de pèlerinage de 2013 que Vietravel propose ont connu le succès. «Un des principaux circuits est un voyage sur les sites de dévotion du Nord, notamment celui de Yên Tu-Bai Dinh-Ha Long-Sa Pa-Temple Dô. Au Sud, nous proposons le Temple de la Déesse Xu à Châu Dôc (An Giang) et la pagode Tây An (ou autre nom : Tây An cô tu) » , explique un salarié de ce voyagiste.

Saigontourist privilégie les circuits de pèlerinage sur des sites célèbres comme la pagode des Parfums, Yên Tu ou le Temple de la Déesse Xu. Grâce à la nouvelle ligne aérienne Hô Chi Minh-Ville-Thanh Hoa ouverte en février dernier par Vietnam Airlines, ce voyagiste a lancé un nouveau tour sur le littoral du centre dans le Thanh Hoa. Saigontourist est ainsi devenu le pionnier dans l’organisation de deux circuits de découverte du patrimoine de la citadelle des Hô, Thanh Hoa-Quang Binh-Huê-Dà Nang et Thanh Hoa-Ninh Binh-Hanoi). – AVI