Le comité de gestion du projet d'assistance au commerce et à l'investissement de l'Europe (UE-MUTRAP) a organisé vendredi une réunion d'information sur sa mise en oeuvre par les services, branches, organisations, associations et entreprises du Sud du Vietnam.

L'UE-MUTRAP, doté d'un budget total de 16,5 millions d'euros, va du 27 août 2012 au 31 janvier 2018.

Il a pour objet d'aider le Vietnam à s'intégrer plus profondément au commerce mondial, de l'ASEAN et de la subrégion du Mékong, à renforcer les relations de commerce et d'investissement avec l'UE, ainsi qu'à exploiter au mieux les avantages économiques au service d'une croissance globale et d'une réduction de la pauvreté, a annoncé Claudio Dordi, responsable du projet.

Il assistera le ministère de l'Industrie et du Commerce à favoriser durablement le commerce et l'investissement international par un renforcement des capacités de consultation, d'élaboration de politiques, de négociations, et d'exécution de ses engagements..., a-t-il poursuivi.

Selon Le Thu Ha, coordinatrice du projet, le projet soutiendra l'acquisition de nouvelles connaissances par les associations d'entreprises en matière de commerce et d'investissement, l'amélioration des capacités de consultations sur les politiques nationales, et l'assistance des instituts dans l'élaboration de politiques. Il soutiendra enfin les universités dans l'enseignement et la recherche en ces domaines.

Pham Binh An, directeur du centre WTO de Ho Chi Minh-Ville, a demandé au projet UE-MUTRAP d'assister ce dernier en matière de restructuration économique dans cette localité en étudiant les capacités concurrentielles des divers groupes et secteurs, et en organisant des formations pratiques sur l'intégration à l'économie mondiale pour les spécialistes comme pour les entreprises. -AVI