L’atelier "étiquetage et certification de l'efficacité énergétique des produits d'éclairage à LED" s'est tenu mardi 6 novembre à Hô Chi Minh-Ville.

Hanoi (VNA) -  L’étiquetage énergétique des produits d’éclairage contribuera à l’efficacité énergétique, à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et donc à l’atténuation des changements climatiques.

L’atelier sur l'introduction et la mise en œuvre de "l'étiquetage et la certification de l'efficacité énergétique des produits d'éclairage à LED" s'est tenu le 6 novembre à Hô Chi Minh-Ville, avec la participation de représentants du ministère de l'Industrie et du Commerce, de l’Association de l’éclairage du Vietnam, de l'Institut des normes, de l'Académie des sciences et   technologies, d’experts, de fabricants et importateurs de LED, de fournisseurs de services, etc.

L'événement était organisé conjointement par le Centre pour le développement des hautes technologies (HTD) de l'Académie des sciences et technologies du Vietnam (VAST) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), en coopération avec le Département de l'efficacité énergétique et du développement durable (ministère de l'Industrie et du Commerce).

Cet atelier, une partie du projet "Développement et promotion de la technologie LED pour l'éclairage général au Vietnam" (dit "projet LED"), financé par le Fonds pour l'environnement mondial (FEM) et le PNUD, visait à présenter  et  discuter des réglementations en matière d'étiquetage énergétique pour pouvoir préparer facilement un étiquetage obligatoire des produits d'éclairage à LED à compter du 1er  janvier 2020.

Depuis 2006, le projet LED a aidé le ministère de l'Industrie et du Commerce à élaborer des réglementations et une feuille de route pour l'étiquetage et la certification des produits d'éclairage à LED. Parallèlement, le projet a aidé également les fabricants et importateurs à sélectionner des produits à base de LED et à préparer les applications pour ce programme d’étiquetage énergétique et d’application des normes minimales de rendement énergétique (NMRE).

L’objectif est de réaliser une économie minimale d’environ 10.000 milliards de dôngs (480 millions de dollars américains) et une réduction de 34 millions de tonnes des émissions de CO2 d’ici 2030. Le pays économisera environ 6.000 GWh par an, soit l’électricité produite par deux centrales à charbon d’une capacité de 500 MW.

Sensibiliser les consommateurs aux étiquettes énergétiques

Lors de l’atelier, Nguyên Van Thao, directeur général du centre HTD, a confirmé que c’était le bon moment pour mettre en œuvre le programme d'étiquetage énergétique des produits d'éclairage à LED. Le soutien apporté au projet LED ces deux dernières années a entraîné un changement positif dans le niveau de production ainsi que dans la transformation du marché de l'éclairage vietnamien vers la technologie LED.

“L'intensité énergétique au Vietnam est élevée, avec une moyenne de 1,15 à 1,2 kWh/USD. Le Vietnam a un potentiel d'économie d'énergie considérable. L'industrie de l'éclairage représente 25% de la consommation totale d'électricité et le potentiel de réduction de la consommation est d'environ 10-15%. L’étiquetage énergétique est un outil efficace pour promouvoir l’efficacité énergétique et assurer la sécurité énergétique nationale. En plus, l’implication des entreprises dans l’élaboration des politiques, l’étiquetage des produits d’éclairage à LED en particulier, contribue de manière positive à renforcer le cadre juridique", déclaré Dào Xuân Lai chargé du changement climatique et de l'environnement du PNUD au Vietnam.

Pour sa part, Dang Hai Dung, représentant du ministère de l'Industrie et du Commerce, a déclaré: "La mise en place de l’étiquetage et de la certification d'efficacité énergétique des produits à base de LED ne consiste pas uniquement à appliquer la loi sur la conservation de l'énergie et la Décision N°04/2017/QD-TTg du Premier ministre établissant la liste du matériel et des appareils à l’étiquetage énergétique et aux normes minimales de rendement énergétique (NMRE), mais aussi à développer et améliorer progressivement la qualité des produits d’éclairage à LED au Vietnam".

Partageant des expériences internationales sur l'étiquetage énergétique et la certification des produits d'éclairage à LED, l'expert international du PNUD, My Ton, a souligné : "La nécessité d'obtenir suffisamment de données du marché pour identifier les paramètres et caractéristiques appropriés tels que l'efficacité, la durée de vie, l'indice de rendu (CRI), etc. pour un étiquetage des diodes électroluminescentes adapté aux grands et petits fabricants et importateurs".

Dans le même temps, selon cet expert, il est également important de "sensibiliser les consommateurs et de leur fournir les informations nécessaires sur l'étiquetage des LED, car ils contribuent à la mise en œuvre effective du programme et minimisent la pénétration sur le marché de produits de qualité médiocre".

Les ampoules LED ont une durée de vie moyenne de 25.000 à 50.000 heures, soit l'équivalent de 12 ans d'utilisation si elles sont utilisées 12 heures par jour et permettent d'économiser de 50% à 70% d'électricité par mois. -CVN/VNA