Une vue de Cu Lao Cham. Photo : VNA

 

Hanoï (VNA) - Il y a dix ans, l’île de Cu Lao Cham, dans la province centrale de Quang Nam, a été reconnue par l'UNESCO en tant que réserve mondiale de biosphère. Selon l'UNESCO, Cu Lao Cham est une preuve vivante du lien harmonieux entre la nature et l'être humain.

Située à environ 18km à l’est de la ville de Hôi An, Cu Lao Cham est l’une des rares îles du Vietnam à conserver un grand couvert végétal, abri de nombreux animaux rares. L’île, d’une population d’environ 3.000 habitants et d’une superficie d’environ 15km², se compose de huit îlots. Sa beauté naturelle et l’accueil chaleureux de ses habitants en font une destination de charme pour les touristes.

La préservation de la mer et la protection de l'environnement à Cu Lao Cham ont toujours attiré l'attention des résidents et des autorités locales au cours de ces 10 dernières années. La structure économique locale a également connu une métamorphose en passant vers le tourisme et les services.

En 2009, lors de sa reconnaissance, Cu Lao Cham n'a accueilli que 15.000 touristes, mais ce nombre est passé à 415.000 l'année dernière. Actuellement, il n’y a plus de foyers défavorisés sur l’île et le revenu annuel par habitant s’élève à 42 millions de dongs, soit l’équivalent de 1.800 dollars et une augmentation de près de 30 fois par rapport aux dix années précédentes. 

Cependant, Cu Lao Cham n'a pas établi de forêts à usage spécial et la construction sur l'île a détruit son écosystème. De plus, les glissements de terrain et la pollution de l'environnement restent un problème. Des recherches approfondies et des solutions sont nécessaires pour préserver cette réserve de biosphère mondiale de manière plus durable.-VNA