La ville de Da Nang. Photo: VNA

Da Nang (VNA) - La ville côtière centrale de Da Nang s'emploie à devenir une ville intelligente pour l’alimentation dans le cadre de ses efforts visant à concrétiser son objectif de devenir une zone urbaine éco-intelligente, un centre régional pour les startup et l'innovation d'ici 2030 et à l'horizon 2045.

Selon Thai Thi Minh, directrice régionale de Rikolto au Vietnam et coordinatrice du Programme de riz pour le Vietnam, l'Université nationale de l'agriculture du Vietnam (VNUA), le Conseil de gestion de la sécurité alimentaire de Da Nang, et l'ONG belge Rikolto s'emploient à garantir l'accès des habitants locaux à des aliments de qualité, en développant un système d’achat intelligent d’aliments et en promouvant diverses chaînes de valeur.

Dans le cadre d'une stratégie de faire Da Nang une des villes intelligentes pour l'alimentation pour la période 2019-2025 et la vision de 2030, la ville promouvra la réforme de la gestion de la sécurité alimentaire et appliquera les technologies de l'information ainsi que les progrès de l’industrie 4.0 dans la production  et la distribution d'aliments.

En outre, un environnement alimentaire intelligent sera développé grâce à la modernisation des marchés traditionnels, ainsi qu’à la promotion de l'alimentation de rue et des spécialités locales pour attirer les visiteurs. En outre, de vastes campagnes de communication seront menées pour sensibiliser  des consommateurs et  fournisseurs à l’importance d’une consommation et d’une production alimentaires durables et sûres.

Le Groupe des villes intelligentes pour l’alimentation (Food Smart Cities) de Rikolto est une initiative regroupant les villes de Gand (Belgique), Da Nang (Vietnam), Solo (Indonésie), Quito (Équateur), Tegucigalpa (Honduras) et Arusha (Tanzanie). -VNA