Photo: VNA

Da Nang (VNA) - Le Comité populaire de la ville de Da Nang met en œuvre des mesures pour renforcer la gestion et la direction socio-économiques au cours des derniers mois de 2019 afin d’augmenter les recettes budgétaires.

En fait, la ville du Centre continue de stimuler la perception, tout en respectant les réglementations modifiées relatives à l’impôt.

D'autre part, la ville examine et accélère les solutions pour augmenter les recettes budgétaires, s’efforce d’atteindre les objectifs fixés en la matière, se concentre sur la mise en œuvre du projet "Prévention des pertes fiscales dans certains secteurs dans la ville de Da Nang". Les organes  fiscaux et douaniers intensifient leur supervision, suivent  la situation des affaires, évaluent la déclaration fiscale et la situation de paiement des entreprises implantées dans la ville pour prendre de solutions appropriées.

En outre, la province est en train de prendre de manière radicale les mesures de gestion des dettes et de recouvrement des dettes fiscales, en s’efforçant d’atteindre l’objectif de recouvrement des dettes fiscales; d’accélérer la réforme administrative et moderniser le processus de perception.

Le vice-président du Comité populaire de la ville de Da Nang, Tran Van Mien, a déclaré qu’en plus des efforts visant à augmenter les recettes budgétaires, Da Nang mettait en œuvre activement la gestion budgétaire stricte pour assurer l'équilibre entre le budget local et la possibilité de collecter les ressources financières.

Concrètement, la province accorde la priorité aux projets clés, à ceux ayant un grand volume de paiement ainsi qu’au paiement des dettes et des salaires et aussi à la mise en œuvre des régimes, politiques sociaux, outre d’autres tâches urgentes.

Les services, départements, secteurs et localités sont autorisés d’appliquer strictement la loi sur la pratique de l'épargne et la lutte contre le gaspillage. 

Au cours du premier semestre de cette année, la ville de Da Nang a réalisé des recettes budgétaires de 14.722 milliards de dongs, soit environ 53,8% du plan fixé.

Récemment, le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a approuvé les tâches de réajustement du plan directeur de la ville de Da Nang.

La ville devrait avoir une population d’environ 1,6 million de personnes, dont 1,3 million de citadins en 2020. Les chiffres respectifs seraient de 2,5 millions et 2,3 millions en 2030.

Les tâches d’ajustement comprennent la révision de la version 2013 du plan directeur de la ville et l’évaluation de la planification approuvée dans la localité, ainsi que du rythme de développement actuel et des axes de croissance.

Des prévisions seront établies sur la demande de développement et les nouvelles opportunités de croissance dans la nouvelle période. Des mesures seront élaborées pour traiter les problèmes d’infrastructures techniques, en particulier de transports, et de problèmes liés à l’environnement et au changement climatique, en vue de garantir une harmonie entre les orientations de développement de la ville et les impératifs stratégiques visant à promouvoir une économie durable basée sur la mer et une ville intelligente et durable.

En outre, la tendance à la croissance de la chaîne urbaine le long de la côte centrale sera évaluée, ainsi que son impact sur la planification et le développement de Da Nang. Parallèlement, le développement économique de la ville sera examiné selon des critères détaillés, notamment la structure de l'emploi, le ratio de population, la main-d'œuvre, la répartition de la population, les revenus, les migrations et les problèmes liés à l'urbanisation.

L’évaluation de l’utilisation des sols dans la ville et les problèmes de structure technique font également partie des tâches d’ajustement.

Située au centre du Vietnam, la ville de Da Nang a une superficie de 1.256,53 km² comprenant six arrondissements (Hai Chau, Thanh Khe, Lien Chieu, Ngu Hanh Son, Son Tra et Cam Le) et deux districts de Hoa Vang et de l’île de Hoang Sa. La ville compte une population de plus d’un million de personnes. -VNA