Hô Chi Minh-Ville (VNA) – Cuba souhaite voir les entreprises vietnamiennes renforcer leurs investissements dans le développement des services et produits touristiques pour exploiter son potentiel et élever l’efficacité des liens économiques bilatéraux, a déclaré la consule générale de Cuba à Hô Chi Minh-Ville, Indira Lopez Arguelles.
 
Lors du séminaire «Cuba – une destination à portée de main», le 9 mai à Hô Chi Minh-Ville. Photo : hanoimoi

La diplomate cubaine qui s’est exprimée au séminaire «Cuba – une destination à portée de main», organisée mercredi 9 mai dans la mégapole du Sud, a fait savoir que le tourisme est actuellement le secteur économique à plus forte croissance et constitue la deuxième source de devises étrangères de Cuba.

Surnommée «La Perle des Antilles» et dotée d’une histoire riche, Cuba attire chaque année des millions de touristes séduits par les plages de sable blanc, les richesses architecturales, la beauté de ses sites naturels, mais aussi par une culture haute en couleurs, une nature généreuse parfois enivrante, et surtout par un peuple métissé, cultivé, fier et chaleureux.

Le tourisme de Cuba a connu une année record en 2017, avec plus de 4,7 millions de visiteurs, générant des revenus de 3 milliards de dollars. Cuba est estimé avoir le potentiel pour devenir la deuxième plus grande destination touristique en Amérique centrale, juste après le Mexique, avec des arrivées qui devraient atteindre 12 millions dans les années à venir, a indiqué la consule générale.
 
A La Havane, le 18 janvier 2017. Vous y découvrez le rythme cubain et les richesses architecturales, qui font d’elle une ville classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Photo: AFP

Cuba s’est aussi engagée dans un plan de développement hôtelier pour passer de quelque 65.000 à 108.000 chambres d’hôtel à l’horizon 2030, de concert avec l’agrandissement de l’aéroport international de La Havane. Le luxe y aura une place de plus en plus grande, comme en témoigne l’inauguration au cœur de la capitale, l’année dernière du splendide Gran Hotel Manzana Kempinski.

Cependant, ce parc hôtellier peine à suivre la croissance rapide du nombre des touristes internationaux. Cela représente une belle opportunité pour les entreprises vietnamiennes dans les secteurs de l’immobilier, de la restauration, de l’hôtellerie d’investir dans le développement des infrastructures d’accueil.

Rappelant les politiques économiques plus ouvertes promulguées par l’île, le directeur adjoint du Centre de promotion de l’investissement et du commerce de Hô Chi Minh-Ville (ITPC), Hô Xuân Lâm, a fait savoir que Cuba appelle aux investissements dans la contruction de ports maritimes, de réseaux ferroviaires, d’infrastructures aéroportuaires, et les technologies de l’information.

Le potentiel et les opportunités pour les entreprises vietnamiennes et cubaines d’exploiter le marché, de coopérer dans l’investissement, le commerce et le tourisme s’avèrent énormes, a-t-il estimé. – VNA