Des bateaux rapides conduisant les visiteurs vers Cù Lao Chàm quittent le quai le matin et reviennent dans l'après-midi. Photo : CVN
 
 
Quang Nam (VNA) - Situé dans la commune de Tân Hiêp, ville de Hôi An, province de Quang Nam, (Centre), Cù Lao Chàm s’étend sur près de 16 km², et compte environ 3.000 habitants. Facile d’accès, à environ 15 km de la plage de Cua Dai, l’archipel présente également l’avantage de n’avoir que peu de circulation. 

Depuis longtemps, l'île est sur ma liste des visites à ne pas manquer. C'est non seulement une destination de rêve digne de livres d’aventure, mais aussi un paradis d’eaux cristallines, de feuillage luxuriant, de plages immaculées et, de fonds marins attrayants, parfaits pour la plongée en apnée amateur. On y accède en canoë ou en bateau depuis Cua Dai, en seulement 15 minutes.

Cù Lao Chàm, élu réserve protégée pour la diversité de ses espèces marines par l’UNESCO en 2009, dévoile tous ses charmes: on ne compte plus les coraux, algues, crustacés et mollusques en tout genre. Cet archipel est un lieu superbe de pêche, de détente ou de loisir, sur une eau turquoise.  La réserve couvre une superficie de 5.000 ha, dont 165 ha de récif corallien et 500 ha de végétation sous-marine.

Mon mari et moi, nous nous sommes inscrits pour la visite la plus populaire, avec un billet couvrant le trajet aller-retour en bateau, la plongée en apnée et la natation, un déjeuner de fruits de mer et, bien sûr, les frais d’environnement.

Depuis sa reconnaissance en tant que réserve de l’UNESCO en 2009, aucun déchet en plastique n’est autorisé sur l’île "Les tortues marines adorent manger des méduses, mais elles ne peuvent pas faire la différence entre méduses et sacs en plastique. Si les tortues de mer les mangent, elles mourront éventuellement", a expliqué notre guide Sang. En mai, les îles Chàm sont devenues la première institution de parc marin à interdire les pailles en plastique.

Charmes sous-marins
Les sports nautiques sont disponibles sur l'une des nombreuses plages magnifiques du site. Photo : CVN
Nous nous sommes rendus au musée de la mer de Cù Lao Chàm. C'était plus petit que le musée d’océanographie à Nha Trang, mais les objets présentés sont différents et très intéressants. Le musée ne présentait aucune créature vivante. Toutes  sont soit séchées, soit trempées dans du formaldéhyde.

Ensuite, nous avons visité l'ancien puits de Cham. "Les Cham ont eu l'astuce de creuser ce puits pour qu'il ne cesse de produire de l'eau potable au cours des 200 dernières années", a déclaré le guide Sang. "Si vous souhaitez avoir des enfants, vous pouvez boire l'eau du puits. La légende est vraie, car il y a des gens qui ont réussi à avoir des enfants après en avoir bu une gorgée", a-t-il ajouté.

Et il y avait foule pour goûter de cette eau fraîche et rafraîchissante. Le circuit terrestre s’est déroulé très rapidement. Après seulement 20 minutes, nous nous sommes retrouvés sur le bateau pour faire de la plongée avec tuba. C'était un récif de corail qui nous attirait le plus. Mon mari ayant  adoré le film d’animation Finding Nemo, nous espérions y trouver le célèbre petit poisson…ou au moins un qui lui ressemblât.

Il  y a, en outre,  deux  espèces à découvrir  sur l’île: le Gecarcoidea lalandii , gros crabe violet foncé qui ne sort que la nuit, et le Cellana  sorte d'escargot de mer, typiques de Cù Lao Chàm.

Si vous avez plus de temps, vous pouvez aller plus loin dans les terres et visiter le temple, ce que nous avons fait tout à la fin. Des excursions en moto sont disponibles pour faire le tour de l'île et il existe des familles d'accueil pour l'hébergement.-CVN/VNA