L'Inde est touchée par les crues catastrophiques. Photo: VNA

Hanoi (VNA) – A la nouvelle des crues catastrophiques survenues dans sept Etats en Inde, causant de lourdes pertes en vies humaines et en biens matériels, le président Tran Dai Quang a adressé le 30 juillet un message de sympathie à son homologue indien, Ram Nath Kovind.
Le même jour, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a envoyé un message de sympathie au Premier ministre indien, Narendra Modi. Le vice-Premier ministre et ministre des AE Pham Binh Minh a fait de même auprès du ministre indien des AE, Mme Sushma Swaraj.

Inondations, routes et immeubles effondrés : les violentes pluies de mousson touchant le nord de l'Inde ont fait depuis jeudi dernier au moins 49 morts, selon l’AFP. L'Agence météorologique indienne a averti que des précipitations importantes devraient frapper le nord de l'Inde dans les cinq jours à venir.

Les pouvoirs publics de l'Uttar Pradesh, qui compte près de 220 millions d'habitants, sont à haut niveau d'alerte et ont lancé un appel pour que tous les bâtiments à risque soient évacués, nombre d'entre-eux ayant déjà été endommagés.

Le fleuve Yamuna qui traverse New Delhi a franchi samedi dernier la barre dangereuse, poussant les autorités à émettre une alerte. Le niveau de l'eau devrait continuer à grimper.

Ces pluies diluviennes ont aussi touché l’État du Rajasthan, très touristique. Dans le district de Bharatpur, 11 centimètres d'eau sont tombés vendredi en 24 heures. -VNA