Crédit pour un fonds d’investissement pour Ho Chi Minh-Ville

Une convention de crédit de 20 millions d'euros pour le projet de soutien de la ville de HCMV sera signée le 5 mai à Hanoi entre le Ministère des Finances vietnamien et l'Agence Française de Développement (AFD), au profit du fonds d’investissement « Ho Chi Minh City Finance and Investment Company » (HFIC).

Une convention de crédit de 20 millions d'euros pour le projet de soutien de la ville de HCMV sera signée le 5 mai à Hanoi entre le Ministère des Finances vietnamien et l'Agence Française de Développement (AFD), au profit du fonds d’investissement « Ho Chi Minh City Finance and Investment Company » (HFIC).

Seront présents lors de la signature, entre autre, M. Dov ZERAH, Directeur Général de l’Agence Française de Développement, M. Vu Van Ninh, ministre vietnamien des Finances, ainsi que M. Jean-François Girault, Ambassadeur de France au Vietnam.

Ce crédit permettra à HCMV de poursuivre ses objectifs de développement socioéconomique et de faire face aux problèmes que pose sa croissance urbaine, tout en facilitant l'application de mesures d'adaptation au changement climatique.

La croissance soutenue de HCMV, première ville du pays, génère d’importantes difficultés, selon le communiqué de presse de l'Ambassade de France au Vietnam. La croissance de son agglomération tout comme celle de sa population sont rapides et, par ailleurs, la ville subira à terme les effets des remontées d'eau. Ses besoins en aménagement sont considérables, et elle a défini une stratégie de développement urbain pour 2025 intitulée « Grand HCMV » qui est fondée sur la prévision d'une population de 10 millions de personnes. Ceci implique la réalisation de grands projets dans le transport, l'eau potable, l'assainissement, l'électricité et le traitement des déchets solide, ainsi que d’infrastructures de taille moyenne tels que santé, enseignement, logement social.

Le programme financé en partie par l’AFD par l'intermédiaire du fonds d’investissement de HCMV (HFIC) permettra la construction de logements sociaux et d’établissements d’enseignement, le renforcement des capacités d’accueil et de soins de ses hôpitaux, ainsi que la modernisation de la collecte et de la gestion des déchets. Le coût global de ce programme est de 96 millions euros, et ce prêt de l’AFD consenti à l’Etat Vietnamien et rétrocédé à HFIC couvre environ 20% de celui-ci, des cofinancements étant apportés par des structures publiques comme l'Etat, la municipalité, des entreprises publiques ou privées.

Avec cette invention, le montant de l'engagement net cumulé des aides publiques au développement de l’Agence Française de Développement est de près de 1,050 milliard d’euros au Vietnam. - AVI

Voir plus