Photo: VNA

Mexico (VNA) - Avec plus de 95 millions de consommateurs et sa croissance moyenne du produit intérieur brut de plus de 7% par an, le Vietnam est un marché d'exportation prometteur au sein des pays participant à l'Accord de partenariat global et progressif trans-Pacifique (CPTPP).

C'est ce qu'ont évalué le gouvernement et les entreprises du Mexique lors d'un colloque sur les opportunités d'investissement et de commerce au sein du CPTPP organisé le 26 février par le ministère mexicain de l'Économie et le Conseil d'entreprise du Commerce extérieur (COMCE).

En participant au CPTPP, le Mexique peut exporter vers six marchés supplémentaires que sont l'Australie, le Brunei, la Malaisie, la Nouvelle-Zélande, Singapour et le Vietnam.

Le président de la direction de l'Asie et de l'Océanie du COMCE, Sergio Ley s'est déclaré convaincu qu'à travers le CPTPP, les exportations mexicaines vers le Vietnam connaîtront une forte croissance. En outre, grâce au Vietnam, le Mexique peut avoir accès aux marchés de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN).

Le CPTPP a été signé par 11 États membres: Australie, Brunei, Canada, Chili, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Singapour et le Vietnam, à Santiago en mars 2018. Avec la création d'une grande zone de libre-échange qui s’étend à travers l'Amérique, l'Asie et l’Océanie, avec une population de 499 millions d’habitants et un PIB total d’environ 10.100 milliards de dollars (soit 13,5% du PIB mondial), le CPTPP attire l’attention de nombreuses économies. -VNA