Photo d'illustration : VNA
 
Phnom Penh (VNA) – La 5e conférence des tribunaux des provinces frontalières Vietnam-Laos-Cambodge sur la lutte contre la criminalité et le traitement des affaires civiles transfrontalières, a débuté le 14 décembre à Phnom Penh, capitale cambodgienne. 

Cet événement de deux jours est organisé par les Cours suprêmes du Vietnam, du Laos et du Cambodge. Il voit la participation du président de la Cour populaire suprême du Vietnam, Nguyen Hoa Binh, et de ses homologues cambodgien Dith Munty et laotien Khamphanh Sithidampa. 

Selon les présidents des Cours suprêmes du Vietnam, du Laos et du Cambodge, depuis la première conférence en 2010 au Vietnam, la coopération entre les tribunaux des provinces frontalières des trois pays a abouti à des résultats importants, contribuant à la garantie de la sécurité et de la stabilité ainsi qu’au processus d’intégration internationale de chacun. 

Les participants ont affirmé que la conférence des tribunaux des provinces frontalières étaient une illustration des efforts des trois pays dans la lutte contre la criminalité et le traitement des affaires civiles transfrontalières, pour les intérêts légitimes des trois peuples. 

La 5e conférence des tribunaux des provinces frontalières a pour objet d’évaluer les résultats de la mise en oeuvre de la Déclaration commune de la 4e conférence tenue en 2016 à Nha Trang, province vietnamienne de Khanh Hoa. Elle vise également à partager des expériences dans la lutte contre la criminalité transnationale, le traitement des affaires civiles transfrontalières, ainsi qu’à discuter de mécanismes de soutien mutuel. 

Lors de la séance de clôture le 15 décembre, les Cours suprêmes des trois pays devront adopter une déclaration commune. 

La 6e conférence des tribunaux des provinces frontalières Vietnam-Laos-Cambodge aura lieu au Laos. -VNA