Hanoï, 4 juin (VNA) - Le 7 juin 2019, l'Assemblée générale des Nations Unies choisira cinq membres non permanents du Conseil de sécurité pour le mandat 2020-2021, pour lequel le Vietnam est l’unique candidat du groupe Asie-Pacifique.

L'ambassadrice Nguyen Phuong Nga, présidente de l'Union des organisations d'amitié du Vietnam et ancienne représentante permanente du Vietnam à l'ONU au cours de la période 2014-2018. Photo: VNA

Selon l'ambassadrice Nguyen Phuong Nga, présidente de l'Union des organisations d'amitié du Vietnam et ancienne représentante permanente du Vietnam à l'ONU au cours de la période 2014-2018, la nomination de ce groupe a eu lieu le 25 mai 2018, 13 mois avant ce vote, ce qui est "sans précédent".

Mme Nguyen Phuong Nga a déclaré que cette nomination démontrait le soutien et la haute confiance des pays de la région envers le Vietnam. Il s’agit d’un premier résultat important, qui lui a permis de mobiliser les pays membres de l’ONU d’autres régions.

Elle a également déclaré qu’il y avait des fondements pour être pleinement optimiste quant au succès de la candidature du pays, en raison tout d’abord de la position du pays et de son prestige.

Le Vietnam constitue un exemple admiré par les amis internationaux pour sa lutte héroïque pour l'indépendance nationale et les droits humains fondamentaux, pour les réalisations de son Renouveau, sa lutte contre la pauvreté, le règlement des conséquences de la guerre, son dynamisme économique ainsi que pour l'amour de la paix de son peuple.

A cela s'ajoutent les exploits de sa politique étrangère de paix, d'indépendance, d'autonomie, de multilatéralisation et de diversification des relations, et d'intégration internationale.

Son intégration internationale proactive et son rôle actif au sein de l'ASEAN (Association des nations d’Asie du Sud-Est), de l'APEC (Forum de coopération Asie-Pacifique), de l'ASEM (Dialogue Asie-Europe) et de l'ONU a incité les pays, en particulier les grandes puissances, à apprécier et promouvoir leurs relations bilatérales avec le pays.

Selon l'ambassadrice Nguyen Phuong Nga, les membres de l'ONU ont confiance en les capacités et le rôle du Vietnam pour la sécurité internationale. Le pays est largement perçu comme un membre actif et responsable de l'ONU, qui soutient activement l'approche multilatérale, respecte sérieusement la Charte de l’ONU et le droit international.

Le Vietnam a pris part à nombre d’institutions de l’ONU et y a apporté des contributions importantes, que ce soit  sur les plans du désarmement, de la non prolifération des armes nucléaires ou de la lutte antiterroriste, a-t-elle rappelé.

Il dispose également de bonnes expériences dans le traitement des questions intérieures de l’ASEAN et de la région, et a prouvé sa capacité d'agir en tant que médiateur, contribuant au règlement de différends et de conflits par des moyens pacifiques, a-t-elle ajouté. -VNA