Hanoï, 23 février (VNA) - Consolider les moteurs de croissance traditionnels tout en optimisant les nouveaux fait partie des tâches clés définies par le ministre des Affaires étrangères Bui Thanh Son lors de la conférence sur la diplomatie économique 2024 tenue le 22 février à Hanoï.
Conference sur la diplomatie economique 2024 a Hanoi hinh anh 1Lors de la conférence.   Photo : VNA

D'autres incluent la promotion des innovations dans les travaux de recherche, de conseil et de prévision,  l'amélioration de l'efficacité de la diplomatie économique ainsi que le rôle de coordination du Comité directeur pour la diplomatie économique, a déclaré  Bui Thanh Son en présidant la conférence.

Pour accomplir ces travaux, le ministre a suggéré d'utiliser davantage les forces motrices "traditionnelles" pour élargir les opportunités d'exportation et attirer des investissements de haute qualité, examiner et concrétiser les engagements et accords internationaux dans le domaine des affaires étrangères, suivre de près la situation économique internationale et intégrer les activités de diplomatie économique dans le développement des localités et des entreprises, entre autres mesures.

Cela nécessite des innovations et des changements à la fois dans la mentalité et dans l'action pour accomplir les tâches que le Parti, l'État et le gouvernement ont assignées au ministère des Affaires étrangères, a souligné Bui Thanh Son.

Passant en revue les relations extérieures et la diplomatie économique l’année dernière, le ministre a déclaré qu’elles avaient contribué à générer de nouvelles opportunités de développement, à améliorer la position et la réputation du pays.

Il a également souligné le voyage réussi du Premier ministre Pham Minh Chinh à Davos, en Suisse, pour la 54e réunion annuelle du Forum économique mondial (WEF-54) et ses visites officielles en Hongrie et en Roumanie en janvier 2024.

Le même mois, le Vietnam a accueilli des délégations de haut rang d'Allemagne, d'Indonésie, des Philippines, du Laos et de Bulgarie, avec la signature de nombreux accords importants, a poursuivi le responsable.

Il a demandé aux chefs des agences et  bureaux de représentation vietnamiens à l'étranger de suivre de près les instructions du gouvernement en matière de développement socio-économique et la réalité des secteurs, localités et entreprises afin de mobiliser des ressources pour des avancées stratégiques, afin de faire de la diplomatie économique un véritable moteur du développement national rapide et durable.- VNA
source