Une conférence bilan des réalisations de 2012 des organismes chargés de l'information pour l'étranger et de la sensibilisation à la question des mers et des îles, ainsi qu'à la démarcation et au bornage des frontières, a eu lieu lundi à Hanoi, en présence de Le Hong Anh, membre du Bureau politique, permanent du secrétariat du CC du PCV.

Cet événement, placé sous les auspices de la Commission de propagande et d'éducation du Comité central du Parti communiste du Vietnam (PCV), a également pour objet de définir les tâches de 2013.

S'adressant à cette manifestation, Le Hong Anh a salué les résultats obtenus l'année dernière dans le travail d'information extérieure, la sensibilisation à la question des mers et des îles, ainsi qu'à la démarcation et au bornage des frontières. Il a souligné que l'information pour l'étranger est un domaine important en matière d'idéologie et de culture, car il permet à la communauté internationale et aux Vietnamiens de l'étranger de mieux comprendre la situation du Vietnam ainsi que ses lignes, ses options, ses politiques et ses acquis dans son Renouveau. C'est pourquoi, ce travail doit être mis en oeuvre de façon plus synchronique et plus efficace avec la direction commune du Parti et de l'Etat et la participation active des ministères, secteurs et localités, en exécutant de façon conséquente la politique extérieure du Vietnam d'indépendance, d'autonomie, de paix, de coopération et de développement, de diversification, de multilatéralistion des relations internationales, d'intégration active dans tous les domaines.

Le Vietnam est ami et partenaire de confiance des pays, membre responsable dans la communauté internationale et participe considérablement au processus de coopération internationale, a-t-il dit.

Concernant le travail de sensibilisation à la question des mers et îles et les tâches clés en 2013, Le Hong Anh a recommandé aux ministères, secteurs concernés et localités de comprendre à fond le principe de maintien de l'indépendance et de l'autonomie, de relier souveraineté nationale et maintien de l'environnement de paix pour le développement, de profiter de l'appui de tout le peuple et de la communauté internationale, d'observer la Convention de l'ONU sur le droit de la mer de 1982, l'esprit de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) pour parvenir à la signature du Code de conduite en Mer Orientale (COC) et à des relations d'amitié et de coopération entre le Vietnam et les pays concernés.

Pour le travail de démarcation et de bornage des frontières, il a demandé de bien mener la sensiblisation, l'éducation et l'amélioration des connaissances sur la protection de la souveraineté des mers et îles nationales, des frontières du pays, d'intensifier la propagande sur l'amitié traditionnelle, la construction de lignes frontalières de solidarité, d'amitié, d'exhorter la population à bien comprendre la Loi sur les frontières nationales, les statuts, accords signés...

Les localités doivent encourager les habitants des régions frontalières à participer aux mouvements patriotiques pour créer une force globale dans la construction et la défense des frontières, a conclu Le Hong Anh. -AVI