La porte-parole du ministère des Affaires étrangères Le Thi Thu Hang. Photo: VNA
Hanoï (VNA) -  Répondant le 4 juin à la question d'un journaliste sur des commentaires du Vietnam face au discours du Premier ministre de Singapour, Lee Hsien Loong, prononcé lors du récent Dialogue de Shangri-La et sur son site web personnel du 31 mai précisant que le Vietnam avait "envahi", "occupé" le Cambodge, la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Le Thi Thu Hang a déclaré:

«Le Vietnam a regretté qu'il y ait eu des déclarations reflétant sans optimiste la vérité historique, causant de mauvais impacts sur l'opinion publique. Le ministère des Affaires étrangères du Vietnam a eu des échanges sur cette question avec le ministère des Affaires étrangères de Singapour. »
 
Les contributions et les sacrifices du Vietnam, de concert avec le peuple cambodgien, pour mettre fin au régime génocidaire, sont largement reconnus. Le 16 novembre 2018, les Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC) ont donné une décision sur le crime génocidaire contre l'humanité commise par les Khmers rouges. La décision a reflété, de manière objective, la vérité historique ; appliqué la justice, apporté la justice aux victimes. La décision a été saluée par l’ONU et la communauté internationale.
 
Les réalisations de l’ASEAN sont dues aux efforts de tous ses membres durant le processus de naissance et de développement du bloc. Chaque membre comprend profondément l’importance de renforcer sans cesse la solidarité, sur la base du respect mutuel et des principes communes de l’ASEAN.
 
En tant que membre actif et responsable de l'ASEAN, le Vietnam a poursuivi et poursuivra, avec les autres membres du bloc, ses efforts pour édifier la Communauté de l'ASEAN puissante, unie, solidaire et jouant un rôle central dans la région, a-t-elle déclaré. -VNA