Hô Chi Minh-Ville (VNA) – Des dirigeants de 200 entreprises ont participé au colloque intitulé “Les entreprises vietnamiennes avec la révolution industrielle 4.0”, organisé par le Centre pour la promotion du commerce et de l'investissement de Hô Chi Minh-Ville (ITPC) le 12 avril dans la mégapole du Sud.

L'atelier présente la préparation et la transformation des entreprises avant la quatrième révolution industrielle avec la tendance de développement basée sur les systèmes de liaison numérique – physique - biologique dans lequel l’exploitation de l'internet des objets et de l'intelligence artificielle est en train de changer la production, créer un fort impact sur tous les aspects de la vie socio-économique.

Le colloque “Les entreprises vietnamiennes avec la révolution industrielle 4.0”, le 12 avril dans la mégapole du Sud. Photo : CVN

 

Cet événement était également l'occasion pour les experts et les entrepreneurs de discuter des impacts, des opportunités et des défis de la quatrième révolution industrielle pour le Vietnam en général et pour les entreprises vietnamiennes en particulier. Alors, les entreprises ont été en mesure de proposer de manière proactive des solutions pour tirer le meilleur parti des opportunités, minimiser les impacts négatifs de la quatrième révolution industrielle.

Les entreprises vietnamiennes en mouvement avec la révolution industrielle 4.0

Lors du colloque, de nombreuses entreprises ont partagé sur la question de l'investissement pour suivre la nouvelle industrie ainsi que les préparatifs nécessaires pour l'intégration.

Selon Nguyên Lâm Viên, directeur général de la société par actions Vinamit, avec toutes les applications technologiques que l'ère 4.0 apporte, les entreprises vietnamiennes sont obligées de viser non seulement la technologie numérique, matérielle ou physique, mais également la biotechnologie. Au cours des cinq dernières années, Vinamit a profondément étudié l'application de la biotechnologie pour créer des produits sains.
 
Trinh Thanh Nhon, directeur général de la compagnie internationale de cosmétiques ICC, a déclaré que les petites entreprises vietnamiennes devront faire face à davantage de défis dans le processus de rattrapage de la révolution industrielle 4.0 en cours dans le monde. La vitesse de développement de la technique ou des technologies de l'information dans la production et la gestion des affaires est très rapide, à moins qu’elles ne changent, les entreprises ne seront pas en mesure de se développer.

Non seulement les entreprises manufacturières changent activement pour faire face à la nouvelle période industrielle, mais certaines entreprises de commerce et de services ont également du rapidement se préparer à cette nouvelle intégration.

Le représentant de l’agence de voyage Vietravel a déclaré que son unité a déployé un  système de vente en ligne nommé E.tour sur son site http://www.travel.com.vn depuis 2003, pour gérer les informations touristiques, les réservations et les paiements en ligne notamment.

Pour sa part, la société Color Life est une entreprise qui vient tout juste de démarrer il y a quelques années. Elle a connu un développement rapide en appliquant la technologie de l'information aux affaires depuis le début, créant ainsi de la conviction pour les investisseurs. Pham Hoàng Thai Duong - fondateur de Color Life avec le site web http://hoayeuthuong.com a déclaré qu'il a passé les 3 premières années à uniquement étudier la technologie appliquée pour les fleurs.

Après avoir construit l'infrastructure de base, il a ouvert son premier magasin de fleurs. Hoayeuthuong.com applique des technologies presque fermées dans toutes les parties de la commande et de la livraison, de la gestion de production, de la comptabilité financière, du personnel et du soin après-vente. Ce système apporte beaucoup à l'entreprise.

Changer pour égaler la tendance mondiale

Le directeur commercial de la compagnie Haravan, Liêu Hung Tiên, reconnaît que les entreprises vietnamiennes ne perçoivent pas les risques pour les marchandises vietnamiennes lorsque les marchandises étrangères entrent dans le pays via le commerce électronique.

De nouvelles applications technologiques sont présentées en marge de l'atelier. Photo : CVN

 

Selon lui, nombreuses sont les entreprises ayant l'avantage de la distribution normale et de la vente au détail, mais qui ne prospèrent pas sur le commerce électronique, malgré 60% de la population vietnamienne qui utilise internet avec un taux en ligne s’élevant à 25 heures/personne/semaine. Sans parler que le monde compte 600 millions de consommateurs sans frontières. La technologie évolue dans de nombreux domaines, dans lesquels le commerce électronique modifie le comportement et les habitudes des consommateurs, ce qui constitue le défi majeur des entreprises manufacturières au Vietnam.

Dans le domaine de la production, Lê Dinh Phong, spécialisé en robotique du Centre de recherche - Parc de haute technologie de Hô Chi Minh-Ville (SHTP), a mis l'accent sur le développement continu de la science et de la technologie.

Le professeur Lê Hoài Quôc, chef du Comité de gestion du SHTP, a évalué: “En interaction avec la mondialisation, la quatrième révolution industrielle aura un impact significatif sur le Vietnam. Les secteurs qui en bénéficient sont le tourisme, le commerce intérieur, les technologies de l'information, l'éducation, la santé et la construction. Certains secteurs pourraient subir des effets négatifs et devraient mettre en place des plans de restructuration appropriés, en particulier dans certains secteurs tels que l'énergie, l'électricité, l'électronique, la fabrication et le textile”.

Toujours selon Lê Hoai Quôc, le Vietnam doit cependant continuer à régler ses problèmes socio-économiques et environnementaux qui ont été mis de côté dans le passé pendant les périodes de croissance rapide. – CVN/VNA