Les délégués participant au colloque. Photo: VNA


Hanoi (VNA) – Le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, en collaboration avec le ministre suisse de l'économie et l'Organisation internationale du travail (OIT), ont organisé lundi matin à Hanoi un colloque intitulé « La politique du marché du travail et la nécessaire amélioration des compétences dans le contexte de l'intégration internationale".

Au cours de trois séances de travail, les participants ont abordé les politiques du Vietnam en matière d’emploi et de stratégies d’amélioration des compétences ; échangé des expériences entre la Suisse et le Vietnam sur les institutions du marché du travail, les stratégies pour que celui-ci crée davantage d'emplois de qualité...

Lors de ce colloque, Doan Mau Diep, vice-ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, a déclaré: « La création d'emplois et l'amélioration des compétences des travailleurs dans le contexte de l'intégration internationale sont des objectifs importants pour chaque pays, en particulier les pays en développement à main-d’œuvre abondante comme le Vietnam ».

« Le développement du marché du travail est un principe important pour utiliser efficacement la main-d'œuvre, contribuant de manière positive à la formation des institutions de l'économie de marché. Parallèlement au développement de l’économie, le marché du travail vietnamien a continué à évoluer dans le sens de plus de modernité et plus axé sur les besoins des employeurs. En outre, le cadre juridique, les institutions et les politiques en la matière ont été progressivement améliorés », a-t-il ajouté.

Selon les participants, le Vietnam promeut le perfectionnement de la législation du travail, la réforme du système de relations professionnelles, la création des emplois stable pour tous, afin d’assurer un développement durable. Les accords de libre-échange tels que l'Accord global et progressiste de Partenariat transpacifique (CPTPP) et l'Accord de libre-échange Union européenne-Vietnam (EVFTA) créent de nouvelles opportunités pour les entreprises vietnamiennes. Celles-ci s'orientent vers l'automatisation et la numérisation dans de nombreux secteurs, ce qui demande aux employés d’améliorer sans cesse leurs compétences.

L'ambassadrice de Suisse au Vietnam, Beatrice Maser Mallor, a déclaré que le développement durable posait de nombreux problèmes au Vietnam, notamment en termes de changement climatique et de productivité du travail.

Toujours selon Mme Beatrice Maser Mallor, les entreprises publiques ainsi que les travailleurs vietnamiens doivent améliorer leurs compétences pour s’adapter aux nouvelles exigences du marché. -VNA