La CMSC gère 19 groupes économiques et compagnies générales appartenant à l’État, dont VNPT et Mobifone. Photo: CVN/VNA

Hanoï (VNA) - Les 19 groupes et compagnies générales publics ont été transférés à la Commission pour la gestion du capital de l’État dans les entreprises (CMSC), créée pour la première fois au Vietnam.

Le 15 novembre, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a transféré ses cinq entreprises à la CMSC: Groupe de caoutchouc du Vietnam (VRG), Société nationale du café du Vietnam (Vinacafe), Compagnie générale de vivres du Nord (Vinafood 1), Compagnie générale de vivres du Sud (Vinafood 2), Société forestière du Vietnam (Vinafor).

Le 13 novembre, le ministère des Communications et des Transports a transféré cinq compagnies générales relevant de sa gestion à la CMSC: Compagnie aérienne nationale du Vietnam (Vietnam Airlines), Compagnie générale des aéroports du Vietnam (ACV), Compagnie générale des chemins de fer du Vietnam (VNR), Compagnie générale d’investissement et de développement des autoroutes du Vietnam (VEC), et Compagnie générale de navigation maritime du Vietnam (Vinalines). Ces sociétés ont des actifs cumulés de plus de 275.000 milliards de dôngs (11,8 milliards de dollars), un capital social total de plus de 48.000 milliards de dôngs (2,6 milliards de dollars) et un capital étatique de 46.000 milliards de dôngs (1,9 milliard de dollars).

Le même jour, le Groupe des postes et télécommunications du Vietnam (VNPT) et la Compagnie générale des télécommunications MobiFone ont été aussi transférés du ministère de l’Information et de la Communication à la CMSC. Parmi les 19 groupes économiques et compagnies générales gérés par cette "supercommission", VNPT et MobiFone représentent 8,2% du capital de l’État et 5,6% de la valeur des actifs. Leur chiffre d’affaires s’élève à 87,7 milliards de dôngs (3,7 milliards de dollars).

Le 12 novembre, le ministère des Finances a également transféré la Société d’investissement du capital de l’État (SCIC) à la CMSC. Jusqu’au 31 août 2018, la SCIC avait investi dans 139 entreprises, avec près de 20.370 milliards de dôngs (866,3 millions de dollars) en capital de l’État par rapport à un capital total de près de 82.840 milliards de dôngs.

Le 10 novembre, le ministère de l’Industrie et du Commerce a transféré six entreprises sous son aile à la CMSC. Il s’agit de grands groupes économiques, des sociétés puissantes qui ont une grande influence sur l’économie nationale: Groupe pétrolier et gazier vietnamien (PetroVietnam - PVN), Électricité du Vietnam (EVN), Société nationale des industries du charbon et des minéraux du Vietnam (Vinacomin), Groupe chimique national du Vietnam (Vinachem), Groupe pétrolier national du Vietnam (Petrolimex) et Société nationale du tabac du Vietnam (Vinataba).

Nouveau modèle de gestion

Ainsi, à partir du 15 novembre 2018, la CMSC gère 19 groupes économiques et compagnies générales appartenant à l’État. Cela signifie que plus d’un million de milliards de dôngs de capitaux de l’État et environ 2,3 millions de milliards de dôngs d’actifs totaux de ces 19 sociétés sont désormais officiellement supervisés par cette "supercommission".

Le transfert des entreprises publiques à la CMSC visait à améliorer leur efficacité opérationnelle et à accroître l’efficience de l’utilisation du capital de l’État.

La CMSC a vu le jour officiellement le 30 septembre 2018, après huit mois de création conforment à une résolution gouvernementale. Ainsi, elle relève du gouvernement et agit en qualité de représentant du propriétaire des entreprises à capitaux entièrement étatiques, des capitaux de l’État placés dans les sociétés par actions ainsi que dans celles à responsabilité limitée ayant au moins deux actionnaires, tel que prescrit par la loi.

Créée pour la première fois au Vietnam, elle a pour mission de contrôler l’utilisation efficace des fonds et des biens étatiques, afin de répondre à la directive gouvernementale sur la restructuration de l’économie, le retrait de l’État, l’actionnarisation et le renouvellement des entreprises publiques.

Le transfert des entreprises d’État à la CMSC vise à réaliser la Résolution N°12 du 5e plénum du Comité central du Parti communiste du Vietnam du XIIe exercice en juin 2017, portant sur la poursuite de la restructuration, du renouvellement et de l’amélioration de l’efficacité opérationnelle des entreprises d’État.

L’élimination de la fonction de représentation de la propriété de l’État dans les entreprises publiques est nécessaire pour créer un environnement commercial équitable pour toutes les sociétés. Cela vise également à aider les organismes publics à se concentrer sur leurs tâches de gestion qui deviennent de plus en plus complexes dans le développement socio-économique actuel. La création de cette commission constitue “un pas important” pour délimiter clairement les fonctions de gestion étatique et de commerce des entreprises, a déclaré le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, indiquant que ce transfert n’amoindrit pas mais, au contraire, renforce le rôle des ministères concernés. -CVN/VNA