Thach Kim Tuân (première marche du podium) ​a réalisé une performance inédite pour l'haltérophilie vietnamienne. Photo : NDEL
 

Hanoï (VNA) - L’haltérophile Thach Kim Tuân a fait "carton plein" aux Championnats du monde de l'IWF 2017 qui se déroulent en ce moment à Anaheim aux États-Unis du 28 novembre au 5 décembre, en remportant les trois médailles d'or de la catégorie masculine des moins de 56 kg.

La victoire de Thach Kim Tuân était ​attendue car un bon nombre de pays dans lesquels évoluent ses plus féroces adversaires, dont la Chine, la Russie, l'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Biélorussie, le Kazakhstan, la Turquie et l'Ukraine, avaient été interdits par la Fédération internationale d'haltérophilie pour un an, après leur implication dans des affaires de dopage.

De plus, le champion du monde en titre des moins de 56 kg, Om Yun Chol, de la République populaire démocratique de Corée, n'a pas obtenu de visa pour les États-Unis pour défendre son bien.

Dans tous les cas, c'est la première fois dans l'histoire que l'haltérophilie vietnamienne remporte trois médailles d'or aux championnats du monde, qui plus est du fait d'une seule et même personne.

Avec un total de dix médailles d'or​ aux championnats du monde, Thach Kim Tuân ​figure désormais parmi les haltérophiles qui ont remporté le plus d'or dans l'histoire, ​autant de médailles d'or que Wang Shin-yuan (Taïwan, Chine), et derrière Wu Jingbiao (Chine, 12 médailles d'or) et Long Qingquan (Chine, 12 médailles d'or).-NDEL/VNA