Des habitants reçoivent des indemnités après l’incident environnemental. Photo : VNA

Hanoï (VNA) – Deux ans après l’incident environnemental causé par l’aciériste Formosa dans des provinces du Centre, la vie de la population s'est de plus en plus stabilisée, la production s'est rétablie.

A Ha Tinh, les indemnisations des pêcheurs sinistrés se sont achevées, outre la promulgation des politiques de changement de métier, l’appel des investissements, le rétablissement de la production et la stabilité de la vie de la population.

Selon les statistiques, plus de 400 villages, hameaux et quartiers de 67 communes, arrondissements et bourgs de 7 districts, chefs-lieux et villes de la province de Ha Tinh ont été directement affectés par l’incident de pollution marine. Plus de 23 milliards de dongs ont été accordés à plus de 5.000 armateurs, environ 6.200 tonnes de riz distribués à plus de 19.200 familles, sans compter 1.748 milliards de dongs octroyés à 60.800 individus.

A présent, la pêche et la commercialisation de produits aquatiques ont été rétablies. En 2017, Ha Tinh en a exploité 32.000 tonnes, une hausse annuelle de 22,3%. Les touristes ont revenu dans la province. En 2017, elle a accueilli plus de 1,3 million de touristes, dont 21.800 étrangers, une hausse annuelle respectivement de 25,6% et 21,5%.

A Quang Binh, la situation s’est aussi considérablement améliorée. A présent, 2.800 milliards de dongs de dédommagement ont été accordés à la population sinistrée. Les autorités locales renforcent l’application des politiques de bien-être social, de rétablissement de la production pour les habitants, notamment ceux des régions littorales touchés directement par la pollution marine.

En 2017, Quang Nam a capturé 60.000 tonnes de produits aquatiques, soit 112,2% de son plan annuel. Les activités de commercialisation des produits aquatiques ont repris leur rythme.

Concernant le tourisme, la province a accueilli plus de 3,3 millions de touristes, une hausse de plus de 70% par rapport à l’an 2016. Ces derniers mois de 2018, le nombre de touristes à Quang Nam a augmenté de 15-20%.

Poissons échoués sur la plage suite aux rejets toxiques de la Sarl de sidérurgie Hung Nghiêp Formosa Hà Tinh. Photo: Laodong

Pour rappel, fin avril 2016, des millions de poissons et de crustacés morts ont recouvert les côtes du centre du pays, témoignant d’une véritable hécatombe de la vie marine. L’environnement marin a été pollué à une grande échelle, entraînant de lourds dégâts économiques, sociaux et environnementaux.

Les soupçons se portaient immédiatement sur la Sarl Hung Nghiêp Formosa Hà Tinh, et qui est accusée d’avoir rejeté en mer des eaux usées contenant plusieurs substances hautement toxiques.

Les experts ont découvert plusieurs infractions de cet immense complexe sidérurgique, ainsi que des incidents lors de ses tests de fonctionnement qui étaient directement responsables de la toxicité de ses eaux usées largement supérieure aux normes autorisées.

L’aciériste taïwanais a reconnu sa responsabilité et versé 500 millions de dollars de dédommagement. Il a demandé pardon au gouvernement et au peuple vietnamiens et s’est engagé à ne pas laisser se reproduire d’autres infractions à la loi sur l’environnement et les ressources en eau. – VNA