Can Tho va doubler la capacite de son usine de traitement des eaux usees financee par l'Allemagne hinh anh 1Lors de la session de travail. Photo: VNA

Can Tho VNA - La ville de Can Tho, dans le delta du Mékong, prévoit de doubler la capacité de sa station de collecte et de traitement des eaux usées, en partie financée par la Banque de reconstruction allemande (KfW), et considère ce travail comme l'une de ses priorités d'investissement dans les temps à venir, a déclaré le 8 janvier le vice-président permanent du Comité populaire municipal, Dao Anh Dung, lors de sa rencontre avec des représentants de la KfW au Vietnam.

Selon le vice-président du Comité populaire municipal, Can Tho a conçu un plan de résilience au changement climatique jusqu'en 2030 avec vision pour 2050.

Ces dernières années, la Banque mondiale (BM) a aidé Can Tho à mettre en œuvre un projet d'adaptation au changement climatique en lui prêtant 250 millions de dollars. Ce projet, qui se concentre principalement sur la prévention des inondations et l'investissement dans les infrastructures de transports, est en cours de mise en œuvre.

Cependant, les travaux d'adaptation au changement climatique couvrent non seulement le règlement des inondations mais également de nombreux autres problèmes, notamment la collecte et le traitement des eaux usées.

La ville prévoit de porter la capacité de sa station de collecte et de traitement des eaux usées à 60.000 mètres cube par jour pour desservir les arrondissements de Cai Rang et Ninh Kieu et une partie du district de Binh Thuy.

Cette usine représente un investissement total de 494 milliards de dôngs (plus de 19 millions d’euros), dont plus de 281 milliards de dôngs (près de 10,5 millions d’euros) financés par la KfW.

Certains quartiers de Can Tho ont également besoin d'installations similaires à l'heure actuelle, a déclaré Dao Anh Dung, ajoutant que la ville accordera une priorité à l’appel aux investissements dans les projets dans ce secteur dans les temps à l'avenir.

Dao Anh Dung a affirmé que Can Tho accordait une attention particulière aux groupes les plus vulnérables au changement climatique, ainsi qu'aux projets d'infrastructures de transports aptes à stimuler la croissance économique locale.

Lors de la réunion, la représentante en chef de la KfW au Vietnam, Simone Wunsch, a déclaré que le gouvernement allemand accordait la priorité au financement de projets dans les domaines de l'énergie, de la formation professionnelle et de l'environnement - résilience au changement climatique.

Au cours de la session de travail, la KfW a déclaré souhaiter en savoir plus sur les programmes d'investissement que Can Tho envisage de réaliser afin que les deux parties puissent explorer les directions de coopération. -VNA