Cambodge-Thaïlande : L'ONU appelle à un cessez-le-feu permanent

Le Conseil de sécurité des Nations unies a appelé le Cambodge et la Thaïlande à conclure un cessez-le-feu "permanent" lors d'une réunion à huis-clos tenue lundi à la demande de Phnom Penh.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a appelé le Cambodge et la Thaïlande à conclure un cessez-le-feu "permanent" lors d'une réunion à huis-clos tenue lundi à la demande de Phnom Penh.

La réunion a vu la présence du vice-Premier ministre et ministre cambodgien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Hor Nam Hong, et du ministre thaïlandais des AE, Kasit Piromya.

La présidente du Conseil de sécurité, Maria Ribeiro Viotti, ambassadrice brésilienne aux Nations unies, a appelé le Cambodge et la Thaïlande à faire preuve de la plus grande retenue, à éviter toute action susceptible d'aggraver la situation.

Présent à la réunion en tant que président de l'ASEAN et méditateur, le ministre indonésien des Affaires étrangères, Marty Natalegawa, a déclaré que le différend frontalier entre la Thaïlande et le Cambodge devrait être réglé par le dialogue et les négociations.

Kasit Piromya a déclaré qu'il n'y avait aucune raison pour que ce conflit continue.

Selon Hor Nam Hong repris par Xinhua, "bien qu'il y ait deux accords de fait sur un cessez-le-feu, la situation actuelle reste extrêmement fragile" et "de nouveaux combats pourraient éclater à nouveau à tout moment, sans préavis".

Pourtant, Phnom Penh espère toujours "résoudre le problème pacifiquement afin d'éviter un affrontement militaire à grande échelle", a assuré Hor Nam Hong. - AVI

Voir plus