Kompong Speu (Cambodge), 8 août (VNA) - Le Premier ministre cambodgien Samdech Techo Hun Sen a annoncé mercredi 8 août la formation d’un nouveau gouvernement au début de septembre, plus tôt que l’annonce précédente.

Le Premier ministre cambodgien et président du PPC, Hun Sen, dépose son bulletin de vote aux élections générales du 29 juillet. Photo: AFP/VNA

S'adressant à des milliers de travailleurs de la province de Kampong Speu, il a déclaré qu'après avoir examiné minutieusement les règlements de la loi, le roi Norodom Sihamoni présiderait au 5 septembre la séance d’ouverture du nouveau parlement qui votera ensuite pour la formation d’un nouveau gouvernement.

La prestation de serment des membres du nouveau gouvernement aurait lieu dans l'après-midi du 6 septembre, au lendemain de la première session de ce dernier.

Le 2 août dernier, il a annoncé lors d’un rassemblement des travailleurs du textile à Phnom Penh que le nouveau gouvernement serait formé le 20 septembre après la victoire du Parti du peuple cambodgien (PPC) aux élections du 29 juillet.

Cependant, le 6 août, s’adressant à la cérémonie de départ de la délégation cambodgienne pour les 18èmes Jeux asiatiques (ASIAD) en Indonésie, le Premier ministre Hun Sen a déclaré qu’en absence des problèmes postélectoraux, il avait demandé d’étudier la loi pour avancer la formation du nouveau gouvernement, pour pouvoir prendre part à l’Assemblée générale des Nations Unies et à d’autres conférences internationales en Europe.

La Commission électorale nationale (CEN) du Cambodge a annoncé le 30 juillet que le PPC au pouvoir avait remporté le plus grand nombre de voix aux élections législatives du 29 juillet, avec plus de 4,8 millions de voix, soit 76,78%.

Le PPC a été suivi par le Front national uni pour un Cambodge indépendant, neutre, pacifique et coopératif (FUNCINPEC) avec 373.500 voix (5,88%); le Parti de la Ligue pour la démocratie (LDP) avec 308.000 voix (4,86%); et le Parti Khmer Will (KWP) avec 212.000 voix (3,35%). Les partis politiques restants ont reçu de plus de 8.000 voix à 100.000 voix, soit entre 0,14 et 1,56%.

Vingt partis politiques étaient en lice pour les 125 sièges au Parlement cambodgien. Plus de 8,38 millions d'électeurs se sont inscrits à ces élections.

Selon la CEN, près de 100.000 observateurs de 20 partis politiques, de 112 organisations sociales et civiles, ainsi que 500 observateurs internationaux de 42 pays ont surveillé ces élections. Environ 900 journalistes, dont près de 100 journalistes internationaux, sont venus au Cambodge pour couvrir l'événement.

La CEN prévoit d'annoncer les résultats préliminaires le 11 août et les résultats officiels définitifs le 15 août prochain en cas d'absence de plaintes de la part des partis politiques. -VNA