Hanoi (VNA) – Après 30 ans d’ouverture, les entreprises à investissements étrangers directs (IDE) sont devenues un acteur économique important du Vietnam.

Photo: VNA


Elles représentent 25% du PIB, plus de 70% des exportations et près de 9 millions d’emplois. Les IDE ont également contribué à accélérer les réformes et le perfectionnement de l’économie de marché à orientation socialiste, à promouvoir le développement des collectivités locales et des entreprises nationales.

D’après le ministre du Plan et de l’Investissement Nguyên Chi Dung, le temps est venu de réajuster la stratégie d’attraction des IDE. Maintenant que le Vietnam est très convoité par les entreprises étrangères, il peut se permettre de sélectionner les meilleurs investissements. Il s’agit des projets de haute technologie et respectueux de l’environnement, explique-t-il.

«Nous installons des barrières techniques raisonnables qui sont acceptées à l’international et conformes à nos engagements internationaux. L’objectif est de sélectionner des projets de haute technologie, des projets de services financiers et logistiques, autrement dit ceux qui sont susceptibles de créer des valeurs ajoutées plus élevées que les projets employant une importante main d’œuvre qui travaille uniquement dans l’assemblage ou la sous-traitance». – VOV/VNA