L'assemblage d'iPhone chez Foxconn. Photo: Baodautu

 

Hanoi (VNA) - Selon 9to5mac, Foxconn, le plus sous-traitant d’iPhone, envisage de construire une usine au Vietnam afin de limiter les impacts des tensions commerciales américano-chinoises, une information publiée par Reuters.

Avantages pour le Vietnam

Le groupe Foxconn et le Comité populaire de Hanoï sont en discussion pour la construction d'une usine d'iPhone.

Actuellement, la majeure partie de l'iPhone est assemblée par les sociétés Foxconn ou Pegatron dans des usines situées à Shenzhen et  Shanghai (Chine). Un petit nombre de modèles plus anciens sont fabriqués au Brésil et en Inde. Cela permet à Apple d'éviter des droits de douane élevés dans la région, car ces produits seront considérés comme produits localement.

Selon le président américain Donald Trump, cité dans le Wall Street Journal, de nouveaux droits s'appliqueront à toutes les importations en provenance de Chine, y compris l'iPhone. Cela entraînera une augmentation du prix de vente au détail de chaque produit de 10%.

La construction d'une usine d'assemblage d'iPhone au Vietnam pourrait aider Foxconn à éviter cette taxe.

Cette décision de Foxconn pourrait montrer que le Vietnam devient progressivement un «abri» sûr dans le contexte de guerre commerciale américano-chinoise. S'exprimant lors du Forum international sur l'intégration économique du Vietnam, tenu le 4 décembre, de nombreux experts ont déclaré que le Vietnam pourrait recevoir de nouveaux capitaux d'investissement nécessaire pour délocaliser la production.

Un «abri» sûr

Selon le professeur Nguyen Van Lich de l’Académie diplomatique, "lorsque les Etats-Unis appliquent le taux d'imposition sur les produits chinois, l'avantage concurrentiel de la Chine sera plus faible que celui du Vietnam. La conséquence inévitable est que les investisseurs trouveront des lieux de production alternatifs, le Vietnam s’affirmant comme l’une des destinations prioritaires".

Selon cet expert, en raison de ces tensions commerciales, de nombreuses entreprises étrangères en Chine ont tenté de quitter ce pays et de pénétrer de nouveaux marchés, y compris le Vietnam. Par exemple, début 2018, Nitto Denko et Nikon, deux "géants" japonais, ont quitté Suzhou; Panasonic, Sharp, Toshiba, Sony ... se sont également retirés de la Chine. Samsung a ensuite fermé ses portes en juin dernier.

Foxconn a été fondée en 1974 à Taïwan. En mars 2007, le groupe a commencé à construire des usines à Bac Ninh, Bac Giang et dans d’autres provinces vietnamiennes. Ses usines au Vietnam fabriquent casques,  équipements internet et câbles. -CPV/VNA