Ben Tre renforce la crevetticulture de haute technologie hinh anh 1La province de Bên Tre se fixe pour objectif de remporter un milliard d’USD à l’exportation de crevettes d’ici 2025.Photo : CVN

Bên Tre (VNA)- En 2022, la surface aquacole de la province de Bên Tre (Sud) était estimée à plus de 47.590 ha, avec une production de plus de 310.000 tonnes comprenant la zone d'élevage intensif et semi-intensif de crevettes d'eau saumâtre qui atteint plus de 12.500 ha, pour une production de crevettes d'eau saumâtre s’établissant à plus de 83.100 tonnes.

D’ici 2025, la province de Bên Tre étendra la surface de la crevetticulture dotée de hautes technologies sur 4.000 ha. En particulier, la crevetticulture en eau saumâtre s’annonce rentable au fil du temps. Les entreprises et les individuels appliquent les nouvelles technologies pour améliorer le rendement tout en réduisant les coûts d’investissement. "La province accorde toujours un soutien à l’investissement, pour répondre aux exigences de l’aquaculture", a souligné Nguyên Minh Canh, vice-président du Comité populaire de la province de Bên Tre.

Selon le directeur du Service provincial de l'agriculture et du développement rural, Doàn Van Danh, l'une des étapes marquantes du développement de l'élevage de crevettes en eau saumâtre repose sur la transition rapide de l'élevage traditionnel semi-intensif et intensif à l’élevage de haute technologie dans les districts de Ba Tri, Binh Dai et Thanh Phu. La superficie initiale de 550 ha en 2018, a atteint 2.567 ha fin de 2022 avec rendement moyen de 60 à 70 tonnes/ha, et profit moyen de 700 à 800 millions de dôngs.

"Les avantages de l’élevage de crevettes avec une technologie de pointe, sont un investissement fermé, l'isolement de l'environnement qui protège des maladies, une bonne gestion de la nourriture, l'amélioration du taux de survie et les crevettes se développent beaucoup mieux, tous ces éléments sont favorables à une augmentation de la production", a estimé M. Danh.

Se connecter pour élargir les régions d’élevage

Selon le vice-président du Comité populaire de Bên Tre, Nguyên Minh Canh, pour étendre la zone d’élevage dans des conditions naturelles, avec des terres limitées, et pour répondre aux besoins de croissance prévus par la province, il est nécessaire d'investir dans la science et la technologie. Le développement de la crevetticulture est obligé de suivre un certain plan, pour répondre aux exigences d'une croissance stable et durable.

Pour ce faire, selon Lê Van Quang, directeur général du Group Minh Phu Seafood, pour réussir, l'élevage de crevettes doit adopter son propre système d'approvisionnement en eau et drainage. Si les petits éleveurs ne peuvent pas le faire en raison des coûts d'investissement élevés, il est nécessaire de coopérer et d'investir dans la création de grandes zones d’élevage. C'est la clé du succès dans l'élevage de crevettes. L'objectif est de planifier de vastes zones crevettières pour investir dans des systèmes d'approvisionnement en eau et en drainage séparés, et d'investir dans des infrastructures à faible coût car plus les coûts d'investissement sont faibles, plus l’efficacité économique sera élevée.

Le président du Comité populaire du district de Binh Dai, Nguyên Van Dung, a déclaré que la localité est très active pour rechercher des investisseurs pour créer de nouvelles infrastructures, équipées de hautes technologie dans la zone d'élevage des communes de Thanh Tri et Da Hoà Lôc, Thanh Phuoc, Thoi Thuan, Binh Thang. Lélevage de crevettes hi-tech de la commune de Thanh Phuoc, d’une superficie de 100 ha a été mis en place pour servir d’exemple à tout le district. Le Comité populaire du district est en train de mettre en place un élevage de crevettes associée à une traçabilité qui correspond à la norme VietGAP.

Selon sa feuille de route, le district de Binh Dai développera 2.000 ha d'élevage de crevettes hi-tech d'ici 2025, allant vers une production orientée vers des coopératives qui feront le relais entre les petits producteurs et les distributeurs.-CVN/VNA