Des maisons inondées après l'effondrement du barrage hydroélectrique Sepien Senamnoi au Laos. Photo: Xinhua

 

Vientiane, 26 juillet (VNA) - Plus de 5.800 personnes ont été évacuées suite à l'effondrement du barrage hydroélectrique Sepien Senamnoi, survenu dans la soirée du 23 juillet dans dans la province d'Attapeu du Laos, ont annoncé les autorités locales.

Lors d'une conférence de presse tenue mercredi soir, Ounla Sayyasith, gouverneur adjoint d’Attapeu, a rapporté que 13 villages dans cette région restent inondés, dont six gravement touchés abritant 919 maisons et 3.780 personnes.

Jusqu'à présent, on a identifié 131 personnes disparues, dont un seul corps a été retrouvé, portant le total de morts à 26.

Pour sa part, le président du district de Sanamxay, Bunhom Phommasan, a déclaré que les personnes évacuées avaient reçu des articles de première nécessité et trouvé refuge dans des écoles et des organes administratifs locaux.

Les unités de sauvetage ne peuvent utiliser que des bateaux et hélicoptères pour évacuer et fournir de la nourriture aux villageois sinistrés, du fait que le réseau routier a été gravement endommagé par les inondations.

D’une capacité installée de 410 MW et d’une production annuelle de 1.860 GWh, la centrale hydroélectrique Xepian-Xe Nam Noy a été construite par la compagnie PNPC, une joint-venture établie en mars 2012 par SK E&C et KOWEPO (République de Corée), RATCH (Thaïlande) et la société publique laotienne LHSE.

Cet ouvrage, d’un coût total de 1,2 milliard de dollars, est le premier projet de BOT (construction-opération-transfert) déployé par les investisseurs sud-coréens au Laos. Les travaux ont été lancés en février 2013. Le barrage était achevé à 90% et sa production commerciale devait débuter en 2019.-VNA