Hanoï, 26 juillet (VNA) - Selon l’agence de presse laotienne KPL, de nombreux pays ont accordé des aides d'urgence aux sinistrés des victimes de l’effondrement d’un barrage hydroélectrique dans la province méridionale d’Attapeu.

Des maisons inondées après l'effondrement du barrage hydroélectrique Sepien Senamnoi au Laos. Photo: Xinhua
 

En réponse à l’appel du gouvernement laotien, le gouvernement japonais a décidé mercredi de fournir des fournitures d'urgence, telles que des tentes, des couvertures aux sinistrés par l'intermédiaire de l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA).

Le Japon a pris cette décision sur la base des relations amicales avec le Laos afin de répondre aux besoins humanitaires des habitants touchés, a annoncé l'Ambassade du Japon à Vientiane sur son compte Facebook.

"Profondément attristé d'apprendre l'effondrement du barrage hydroélectrique Xe Pien-Xe Namnoy au Laos", a écrit le 24 juillet le Premier ministre singapourien, Lee Hsien Loong sur sa page Facebook.  

"Nos plus sincères condoléances à tous ceux touchés par cette tragédie. Nous avons contacté les Laotiens pour leur offrir de l'aide et pour leur faire savoir que Singapour est prête à aider de toutes les manières possibles", a-t-il ajouté.

Le même jour, le gouvernement chinois a envoyé 100 secouristes avec du matériel de secours et des médicaments vers la zone inondée.

Selon l'agence de presse Yonhap, le gouvernement sud-coréen a annoncé mercredi qu'il enverrait prochainement une équipe de secours dans la zone touchée par les inondations au Laos.

A l’issue d'une réunion interministérielle présidée par le vice-ministre des Affaires étrangères pour les affaires multilatérales et mondiales, Kang Jeong-sik, la République de Corée a décidé d'envoyer le plus tôt possible l'équipe de secours en cas de catastrophe (KDRT), composée de secouristes et de personnel médical.

Le roi thaïlandais Maha Vajiralongkorn Bodindradebayavarangkun a accordé 5.000 ensembles de secours aux victimes des inondations au Laos.

Pendant ce temps, le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan O-cha a remis à l'ambassadeur du Laos en Thaïlande 5 millions de THB (environ 16.000 dollars) pour venir en aide aux sinistrés.

De son côté, le gouvernement vietnamien a également annoncé jeudi 26 juillet une aide d’urgence de 200.000 dollars en faveur des sinistrés au Laos.

Le barrage Xepian-Xe Nam Noy s'est effondré à 20h du 23 juillet, libérant cinq milliards de mètres cubes d'eau. Lors d’une conférence de presse donnée dans l'après-midi du 25 juillet à Vientiane, le Premier ministre laotien Thongloun Sisoulith a fait savoir que les impacts de la tragédie étaient énormes. Selon lui, c’est la première fois depuis des dizaines de décennies que le peuple laotien traverse une telle catastrophe.

D’une capacité installée de 410 MW et d’une production annuelle de 1.860 GWh, la centrale hydroélectrique Xepian-Xe Nam Noy est construite par la compagnie PNPC, une joint-venture établie en mars 2012 par SK E&C et KOWEPO (République de Corée), RATCH (Thaïlande) et la société publique laotienne LHSE.

Cet ouvrage, d’un coût total de 1,2 milliard de dollars, est le premier projet de BOT (construction-opération-transfert) déployé par les investisseurs sud-coréens au Laos. Les travaux ont été lancés en février 2013. Le barrage était achevé à 90% et sa production commerciale devait débuter en 2019.-VNA