Hanoi, 12 avril (VNA) – Le Bureau politique a émis un avertissement en tant que mesure disciplinaire contre Trân Quôc Cuong, membre du Comité central du Parti communiste du Vietnam (PCV) et secrétaire adjoint du Comité du Parti de la province de Dak Lak (hauts plateaux du Centre).

Trân Quôc Cuong, membre du Comité central du PCV et secrétaire adjoint du Comité du Parti de la province de Dak Lak. Photo : VNA

La décision a été prise lors de la réunion du Bureau politique du Comité central du PCV à Hanoi le 12 avril sous l’égide du secrétaire général du CC du PCV, Nguyên Phu Trong.

Selon la Commission centrale de Contrôle du PCV, Trân Quôc Cuong devait être responsable des violations lorsqu'il occupait le poste de secrétaire du Comité du Parti, chef du Département de la Politique et de la Logistique et directeur général adjoint du Département général  du renseignement du ministère de la Sécurité Publique de la période 2009-2012.

Il a signé des documents illégaux relatifs au projet de logement Dai Kim du ministère de la Sécurité publique. Cela a contribué à créer des failles dont ses inférieurs ont profité pour commettre des fraudes et des appropriations de propriété, entraînant de graves conséquences.

Le bureau politique du PCV a également examiné les 11 et 12 avril les documents qui seront soumis au 7e plénum du CC du Parti.

Les membres du bureau politique se sont ainsi prononcés sur l’édification du contingent de cadres, notamment stratégiques, sur la réforme de la politique de l’assurance sociale et sur la réforme salariale.

Nguyên Phu Trong a demandé aux élaborateurs de ces documents de les compléter en fonction des avis exprimés lors de la réunion, afin de pouvoir les soumettre au prochain plénum. - VNA