Le PM vietnamien Nguyen Xuan Phuc (droite) et autres dirigeants ​au 3e sommet ASEAN-Russie. Photo: VNA

Sotchi (VNA) - A l'issue du Sommet célébrant le 20e anniversaire du partenariat de dialogue ASEAN-Russie, tenu les 19 et 20 mai à Sotchi, en Russie, les dirigeants aséaniens et russe ont adopté une déclaration affirmant leur engagement à travailler ensemble pour un partenariat stratégique.

L'Agence vietnamienne d'information (VNA) tient à présenter ci-dessous une partie de ce texte avec des engagements importants, qui comprennent, entre autres:

- Renforcer davantage le partenariat de dialogue sur la base des principes de l'égalité, du bénéfice mutuel et de la responsabilité partagée pour promouvoir la paix, la stabilité, la sécurité, la prospérité, la croissance économique, le développement durable et le progrès social dans la région de l'Asie-Pacifique, tout en s'orientant vers un partenariat stratégique.

- Renforcer de l'engagement et de la coopération à haut niveau dans le cadre du partenariat de dialogue ASEAN-Russie et des mécanismes dirigés par l'ASEAN.

- Réaffirmer leur engagement pour les principes et les normes du droit international mentionnés dans la Charte des Nations Unies, le Traité d'amitié et de coopération en Asie du Sud-Est (TAC), y compris le respect mutuel de la souveraineté et de l'intégrité territoriale des États, la non-ingérence dans les affaires intérieures, et la non-utilisation de la force ou la menace d'utiliser la force, ainsi que le respect des processus, des principes et des normes de l'ASEAN.

- Continuer de soutenir une intégration régionale plus poussée, et saluer le rôle de la Russie dans la promotion de la paix, la sécurité et la stabilité dans la région de l'Asie-Pacifique.

- Intensifier les efforts en cours des États parties au Traité sur les zones exemptes d'armes nucléaires en Asie du Sud-Est.

- Renforcer la coopération pour relever les défis de sécurité traditionnels et non traditionnels, tels que le terrorisme international, la criminalité transnationale, les menaces pour la sécurité de l'information, ainsi que la lutte contre la production et le trafic illégal de drogues, dans les cadres mondiaux et régionaux.

- Assurer la sécurité et la sûreté maritime, la liberté de navigation et de survol, le commerce sans entrave. Promouvoir la maîtrise de soi, la non-utilisation de la force ou la menace d'utiliser la force et le règlement des différends par des moyens pacifiques, conformément aux principes universellement reconnus du droit international, y compris ceux mentionnés dans la Charte des Nations Unies, la Convention des Nations Unies de 1982 sur le droit de la mer (UNCLOS), les normes pertinentes et pratiques recommandées par l'Organisation internationale de l'aviation civile (OACI) et l'Organisation maritime internationale (OMI).

- Soutenir la mise en œuvre pleine et effective de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et l'achèvement rapide d'un code de conduite en Mer Orientale (COC) sur la base de consensus.

- Renforcer le rôle du Sommet de l'Asie de l'Est (EAS), promouvoir davantage la coopération au sein des forums mondiaux et régionaux.

- Poursuivre le dialogue sur les moyens de renforcer la coopération pour soutenir la Communauté économique de l'ASEAN (AEC) et le Plan global pour 2025 sur l'AEC.

- Étudier la possibilité d'une coopération mutuellement avantageuse entre l'ASEAN, l'EAEU et l'Organisation de coopération de Shanghai (SCO).

- Encourager une croissance économique durable et inclusive, ainsi que la création d'un système plus représentatif de gestion économique internationale. Encourager la réforme du système financier international, soutenir le développement des règles commerciales multilatérales garantissant l'égalité des droits et des chances.

- Promouvoir la coopération économique régionale au moyen de consultations régulières au sein des mécanismes existants visant à promouvoir le commerce et l'investissement.

- S'efforcer d'augmenter sensiblement le volume des échanges entre les pays membres de l'ASEAN et la Russie.

- Encourager la coopération de transport, explorer la coopération dans le domaine du commerce électronique, renforcer la coopération dans la sécurité énergétique et le développement conjoint des énergies renouvelables et des technologies d'énergie propre.

- Promouvoir la coopération dans l'agriculture, la sécurité alimentaire nationale et régionale.

- Encourager le développement des contacts entre les centres de recherche, les universités, les fonds scientifiques, associations et entreprises scientifiques et technologiques. Promouvoir la coopération scientifique et technologique.

- Renforcer les contacts entre les entrepreneurs et les associations professionnelles des pays membres de l'ASEAN et de la Russie.
- Étudier la possibilité de coopération pour renforcer des initiatives de financement des infrastructures dans les pays de l'ASEAN et en Russie.

- Elargir et renforcer les liens culturels entre les pays membres de l'ASEAN et la Russie.

- Renforcer la coopération en matière d'éducation pour promouvoir les connexions populaires, la compréhension mutuelle et l'amitié.

- Renforcer la coopération en matière de protection de l'environnement, de changement climatique, de santé, de gestion des ressources en eau.
- Approfondir la coopération dans la gestion des catastrophes en améliorant les centres de gestion des crises nationales et régionales.

Les deux parties ont salué le soutien supplémentaire de la Russie et les efforts de l'ASEAN dans la réduction de l'écart de développement au sein et entre les pays membres de l'ASEAN, y compris l'Initiative pour l'intégration de l'ASEAN (IAI), ainsi que la promotion de la croissance économique inclusive et durable.

Elles sont également convenues d'explorer les moyens de coopération sur la Connectivité de l'ASEAN dans l'esprit du plan directeur sur la Connectivité de l'ASEAN (MPAC), et de promouvoir une meilleure connectivité entre l'ASEAN et la Russie. –VNA