Le séminaire de l'ARF sur l’application de la CNUDM 1982 organisé les 26 et 27 février dans la province de Khanh Hoa. Photo: VNA

Khanh Hoa (VNA) – Dans le contexte des défis émergents tels que le changement climatique, l'élévation du niveau de la mer, l'exploitation de ressources marines non durables, la pollution marine..., la CNUDM 1982 et d’autres documents internationaux concernés devraient constituer un cadre juridique important permettant d’intensifier la coopération dans la restauration et l’utilisation de manière durable des ressources maritimes.

Un séminaire du Forum régional de l'Asean (ARF) sur l’application de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer 1982 (CNUDM 1982) et d’autres instruments juridiques internationaux pour faire face aux défis émergents liés à la mer, se tient les 26 et 27 février dans la ville de Nha Trang, province de Khanh Hoa (Centre) réunissant plus de 80 délégués de 20 pays membre de l’ARF.

Il s’agit du troisième séminaire de l’ARF sur la CNUDM 1982, après le premier organisé en 2011 et le deuxième en 2014, dans le cadre des réunions du groupe de travail de mi-mandat de l’ARF chargé des questions liées à la sécurité maritime.

Il s’agit aussi d’un effort de l’ARF pour accélérer l’application du Plan d’action de Hanoi visant à mettre en œuvre la Déclaration sur la Vision de l’ARF et son plan d’action sur la sécurité maritime pour la période 2018-2020.

Des participants ont affirmé l’importance de la CNUDM 1982 en qualité de cadre juridique intégral stipulant les droits et intérêts légitimes des pays en matière d’utilisation et de restauration des ressources maritimes ainsi que d’intensification de leur coopération.

Ils ont également abordé quelques mesures visant à renforcer la coopération au sein de l’ASEAN et celle entre l’ASEAN et d’autres partenaires pour faire face aux défis en matière de sécurité maritime.

Le séminaire se concentre sur quatre sujets : les défis traditionnels en matière de sécurité maritime dans la région ; la CNUDM 1982 et les questions émergentes liées à la restauration et l’utilisation de manière durable des ressources maritimes ; le changement climatique et le droit de la mer ; et des initiatives visant à valoriser le rôle de l’ASEAN dans le renforcement de la coopération maritime dans la région et dans l’édification d’un mécanisme de coopération régionale dans la gestion des déchets plastiques en mer.

L’ARF a été fondé en 1994 dans le but d’instaurer la confiance et de promouvoir le dialogue entre l’ASEAN et ses pays partenaires, avec l’ASEAN jouant le rôle central. Ce forum comprend actuellement 26 pays et l’Union européenne. Le Vietnam est l’un de ses membres fondateurs. -VNA