Une rencontre entre le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc (gauche) et son homologue singapourien, Lee Hsien Loong. Photo: VNA

 

Hanoï (VNA) – Singapour a établi des relations diplomatiques avec le Vietnam le 1er août 1973. Le Vietnam a installé son ambassade à Singapour en décembre 1991 et Singapour a fait de même en septembre 1992.

Lors de la visite officielle à Singapour de l’ancien président du Conseil des ministres Pham Van Dong en janvier 1978, les deux pays ont adopté une Déclaration commune affirmant les principes directifs des relations entre les deux nations.

En 2004, les deux pays ont signé une «Déclaration commune sur le cadre de coopération intégrale lors du 21e siècle », posant les bases juridiques pour promouvoir les relations d’amitié et de coopération multiforme entre les deux pays. En septembre 2013, les deux pays ont adopté une Déclaration commune sur l’établissement du partenariat stratégique Vietnam-Singapour.

La consultation politique annuelle au niveau vice-ministériel des Affaires étrangers a permis de resserrer la compréhension mutuelle entre les deux parties et aussi d’échanger des points de vues sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun. En décembre 2016, les deux parties ont organisé 10 consultations politiques et cinq échanges de vue entre les deux ministères.

L’Association d’amitié Vietnam-Singapour a vu le jour le 18 septembre 2014, contribuant à resserrer les liens bilatéraux, notamment les échanges entre les deux peuples.

Les deux pays ont signé un protocole d’accord sur la coopération dans la défense en septembre 2009, avec l’accent mis sur la sécurité, l’intelligence, la lutte contre la criminalité.

Le Vietnam et Singapour ont étroitement coopéré lors des forums régionaux et internationaux comme l’ASEAN, l’ASEM, l’ONU… et partagé la même position face aux questions concernant la sécurité de la région, dont celle de la Mer Orientale.

Depuis 1996, Singapour est toujours un des plus grands partenaires du Vietnam, avec un commerce bilatéral de 8,3 milliards de dollars en 2017. L’investissement direct étranger au Vietnam augmente continuellement depuis 1998. Fin 2017, Singapour est resté l'un des investisseurs les plus  importants, se classant 3e dans la liste des 126 pays et territoires investissant au Vietnam, avec plus de 1.927 projets d'un capital total de près de 42 milliards de dollars.

Les projets singapouriens vont essentiellement dans l’immobilier,  l’industrie de transformation et manufacturière, la construction. La zone industrielle Vietnam-Singapour (VSIP) est un symbole de l’efficacité des projets d’investissement de Singapour au Vietnam. Le Vietnam compte actuellement 65 projets à Singapour, notamment dans le pétrole, l’exploitation minière, les technologies de l’information, les services.

Le 6 décembre 2015, l’accord-cadre sur la connectivité Vietnam-Singapour a été signé, concernant les domaines : finance, technologies de l’information et communication, éducation et formation, communications, investissement, commerce et services. Aux termes de ce document, des réunions au niveau de ministre de l’Industrie et du Commerce sont organisées périodiquement et alternativement dans chaque pays pour faire le bilan de la mise en œuvre de l’accord et définir les orientations de coopération dans l’avenir.

Les deux pays ont signé le mémorandum sur la coopération éducative, ont créé le centre de formation Vietnam-Singapour à Hanoi… Chaque année, le gouvernement singapourien offert des bourses d’études à des étudiants vietnamiens. Les ministères des Affaires étrangères des deux pays ont conclu l’accord sur le programme de formation à l’intention des cadres du Parti communiste du Vietnam (PCV) à Singapour, période 2011-2013, et celui à l’intention des cadres de haut rang du PCV, période 2013-2015, 2016-2017, 2017-2019. A présent, environ 9.000 étudiants vietnamiens suivent un cursus à Singapour.

Les deux pays  collaborent bien également dans la culture, le tourisme, l’aviation, la navigation, les communications routières, la justice, la banque, les finances… La communauté des Vietnamiens à Singapour compte actuellement environ 12.000 personnes qui sont bien intégrées à leur pays d’accueil.

Le 32e Sommet de l’ASEAN aura lieu les 27 et 28 avril prochain à Singapour, avec la participation des hauts dirigeants des dix pays membres. Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc et son épouse à la tête d’une haute délégation du Vietnam participeront à ce sommet.

Placé sous le thème "Edifier une ASEAN autonome et créative", il s’agira du premier sommet de l’ASEAN en 2018, année où Singapour assume la présidence tournante de l'association régionale.

Dans ce cadre, la conférence des hauts officiels (SOM) de l'ASEAN, la conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN, la réunion du Conseil de Communauté de la sécurité et de la politique de l'ASEAN, la réunion du Conseil de coordination de l'ASEAN et la réunion du Conseil de la Communauté économique de l'ASEAN se tiendront les 26 et 27 avril pour vérifier les derniers préparatifs pour le 32e Sommet de l’ASEAN.

Selon l’agenda prévu, lors du 32e Sommet, les dirigeants des pays aséaniens discuteront l’édification d’une ASEAN  "autonome" et "créative", les liens avec les partenaires et les orientations pour l’avenir, ainsi que les questions régionales et internationales d’intérêt commun.

S’agissant des priorités de coopération de l’ASEAN en 2018, à travers le thème "Édifier une ASEAN autonome et créative", Singapour souhaite promouvoir la solidarité, l'unité et améliorer l’autonomie de l’ASEAN face aux pressions de l’extérieure et aux défis intérieurs ; conserver son rôle et sa position régionale, en profitant au mieux des opportunités de la Révolution industrielle 4.0, contribuant à accélérer la croissance basée sur la créativité.

A cette occasion, la visite officielle du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc à Singapour a pour l’objectif d’affirmer la politique conséquente du Vietnam dans ses relations du partenariat stratégique avec Singapour, de consolider la confiance et les liens bilatéraux. Les deux parties vont discuter des orientations et approches créatives visant à développer des relations bilatérales, ainsi que des questions régionales et internationales d’intérêt commun.

La participation du chef du gouvernement vietnamien au 32e Sommet de l’ASEAN témoigne du soutien du pays accordé à Singapour en tant que président de l’association régionale en 2018, de son engagement dans le renforcement de la solidarité, de l'unité ainsi que dans le maintien du rôle central de l’ASEAN dans une structure régionale ouverte, transparente et basée sur la loi. -VNA