Le Vietnam possède de nombreux potentiels pour développer le tourisme. Photo: VNA

Hanoï (VNA) –  Au cours des dernières années, le tourisme a connu un taux de croissance plus élevé que celui de l’économie nationale. Cependant, il sera très difficile pour le secteur de maintenir son taux de croissance actuel car il est confronté à un certain nombre de lacunes en termes de politique de visa et d’infrastructures aériennes.

C’est ce qu’a déclaré le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, lors du premier forum national sur le tourisme récemment tenu à Hanoi, avec la participation d’une centaine de spécialistes et de chefs d’entreprises vietnamiens et étrangers.

L’événement visait à débattre des principales mesures visant à développer un tourisme vietnamien durable et de qualité d'ici 2030.

Pour maintenir un taux de croissance sectoriel de 30%, le Vietnam devrait améliorer la qualité de son secteur touristique et appliquer les technologies de l'information (TI), a déclaré Vu Duc Dam.

Dans l'avenir, le gouvernement se concentrera sur le développement du tourisme intelligent, appelant les entreprises et le peuple à participer à cet effort, a-t-il ajouté.

Le vice-Premier ministre a souhaité que le secteur du tourisme joue un rôle pionnier dans la promotion du développement économique du Vietnam, contribuant ainsi à améliorer le classement du pays en termes d’environnement des affaires et de compétitivité.

Organisé dans le cadre du Forum économique du Vietnam, ce forum était l’occasion pour les entreprises, investisseurs nationaux et étrangers de mieux comprendre les mécanismes, les stratégies et les potentiels du tourisme vietnamien, ainsi que les difficultés rencontrées pour son développement.

Le forum comprend deux débats axés sur des questions telles que la restructuration du tourisme vietnamien de bonne qualité et plus durable, la promotion du tourisme national ; l’amélioration de la politique des visas et de la capacité de gestion et des infrastructures aériennes ; l’attraction des investissements étrangers ; le développement des ressources humaines ; et l’application des technologies dans le développement et la gestion du tourisme.

Le Vietnam vise à augmenter la contribution du secteur touristique au PIB national de 7,5% en 2017 à 12% en 2022, et à créer 3 millions d'emplois directs et 2,5 millions d'emplois indirects. Il visait également à attirer davantage d’investissements nationaux et étrangers dans le secteur et à améliorer la compétitivité de ce secteur. –VNA