Le ministre de l'Industrie et du Commerce Tran Tuan Anh. Photo: VNA
 

Hanoï (VNA) - Les députés ont commencé, lors de la séance de travail mardi 15 novembre à Hanoï dans le cadre de la deuxième session de la XIVe législature de l'Assemblée nationale (AN), les séances d'interpellations, sous l'égide de la vice-présidente de l'AN Nguyen Thi Kim Ngan.

Le ministre de l'Industrie et du Commerce Tran Tuan Anh a expliqué et répondu aux interpellations concernant le traitement des projets inefficaces, ​le soutien de la production domestique, la gestion du marché et la lutte contre la contrefaçon. Il a abordé l'aménagement des ouvrages hydrauliques, le déversement des barrages des ouvrages hydrauliques, les politiques commerciales appliquées à la Chine et aux pays de la région, le développement de l'industrie auxiliaire et du secteur automobile.

Durant la séance d'interpellations du ministre Tran Tuan Anh, le ministre de l'Agriculture et du Développement rural Nguyen Xuan Cuong a répondu aux questions des députés sur les points concernant son secteur.

Mardi après-midi, le ministre des Ressources naturelles et de l'Environnement Tran Hong Ha est monté sur l'estrade.

Le ministre des Ressources naturelles et de l'Environnement Tran Hong Ha. Photo: VNA

Il a répondu aux questions de 46 députés relatives au traitement des déchets et à la responsabilité des organes publics, des organisations et des individus, au traitement de la pollution ​dans les zones rurales, à la gestion de la pollution, ​aux sanctions appliquées aux activités pollu​ante dans les zones industrielles, ainsi qu'au règlement des conséquences de l'incident écologique de Formosa Ha Tinh.

Il a reconnu la responsabilité de son secteur devant les incidents environnementaux survenus ces dernières années, avant de parler de gestion et d'exploitation des ressources naturelles. Il a abordé le changement climatique et proposé des mesures concernant le personnel, la construction d'ouvrages et l'élaboration des normes techniques pour analyser la situation.

Mercredi, les séances d'interpellations se poursuivent avec ​les ministres des Ressources naturelles et de l'Environnement, de l'Education et de la Formation, et de l'Intérieur, ainsi que d'autres concernés par les questions posées aux premiers. -VNA