Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Nguyen Xuan Cuong. Photo : VNA

Hanoï (VNA) – 2019 est une année importante pour le secteur agricole dans le cadre de son plan quinquennal 2016-2020. Ainsi, la rénovation du modèle de croissance et l’édification de la Nouvelle Ruralité constituent les deux principaux programmes du secteur agricole en cette année, a affirmé le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Nguyen Xuan Cuong, lors d’une interview accordée à l’Agence vietnamienne d’Information.          

La restructuration agricole est actuellement sur la bonne voie et il est nécessaire de l’approfondir avec l’accents mis sur le développement des liens dans la transformation des produits, l’exploitation du marché domestique et des marchés à l’export pour garantir une production durable et efficace.

En ce qui concerne le programme cible national de l’édification de la Nouvelle Ruralité, il s'agit d'augmenter le nombre de communes, districts répondant aux normes de la Nouvelle Ruralité, ce qui signifie à la fois la construction de nouvelles infrastructures rurales et une meilleure organisation de la production agricole.

A côté de ces deux programmes, la priorité est accordée aux questions liées au respect de l’environnement, au développement de la vie spirituelle et culturelle, ainsi qu’à la garantie de la sécurité dans les zones rurales, ce qui demande les efforts de tout le système politique, des acteurs économiques et de la population dans son ensemble.

Pour l’heure, le pays est en train de restructurer son agriculture avec plus de 1.000 chaînes d’alliance dans la production de produits agricoles garantissant l’hygiène alimentaires. Pourtant, il faut une orientation pour appliquer ce modèle largement dans les filières des cultures et des élevages, car il s’agit d’une tendance inévitable.

Enfin, il est important de développer la transformation, la commercialisation et d’accélérer l’application des technologies modernes pour augmenter la production, améliorer la qualité des produits, atteindre des prix de vente plus élevés, améliorer les revenus des agriculteurs, a conclu le ministre de l’Agriculture et du Développement rural.-VNA